Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est adressé dimanche aux Algériens, depuis son lieu de convalescence en Allemagne, pour les rassurer sur son état de santé, affirmant que sa période de convalescence « pourrait être prolongée d’une à trois semaines », nécessaires pour « reprendre les forces ». « Il y a près de deux mois, j’ai été transféré en urgence à l’étranger après ma contamination au coronavirus. Aujourd’hui, Dieu Merci, et grâce à nos médecins de l’hôpital central de l’armée et aux médecins allemands, je suis en voie de guérison et cette période de convalescence pourrait prendre encore une à trois semaines nécessaires pour que je reprennes mes forces », a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur son compte officiel Twitter. Il a assuré, dans ce contexte, qu’il « suit quotidiennement, heure par heure, tout ce qui se passe en Algérie », et « en cas de nécessité, je donnais les orientations à la Présidence », a-t-il encore rassuré. Le staff médical avait recommandé le 24 octobre dernier au président de la République d’observer un confinement volontaire de 5 jours, après avoir constaté que plusieurs cadres supérieurs de la présidence de la République et du gouvernement présentaient des symptômes de contamination au Covid-19. Le 27 octobre, le chef de l’Etat avait été admis à l’Hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger. Le 28, sur recommandation du staff médical, il avait été transféré en Allemagne pour des « examens médicaux approfondis ». Le staff médical avait indiqué, le lendemain de son transfert, que le président Tebboune, après des examens médicaux approfondis dans un hôpital spécialisé allemand, « reçoit actuellement le traitement adéquat et son état de santé est stable et n’est pas préoccupant ». Le 3 novembre, le staff médical avait assuré que « Monsieur le Président réagit au traitement et que son état de santé s’améliore progressivement conformément au protocole sanitaire ».