Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a appelé ce 29 novembre la communauté internationale à assumer ses responsabilités historiques envers les Palestiniens. Les manœuvres de l’occupation sioniste, précise, le chef de l’Etat, vise à compromettre le projet d’édification de l’Etat palestinien souverain.

Dans une allocution à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, M. Tebboune a réitéré le soutien de l’Algérie à la lutte du peuple palestinien pour “le recouvrement de tous ses droits spoliés”.

Il a en outre appelé la communauté internationale à “assumer ses responsabilités historiques envers la violation par l’occupation sioniste de la légalité internationale et ses manœuvres visant à imposer la politique du statu quo, à se soustraire de ses engagements et à priver d’effet les conventions en vue de saper le projet d’édification de l’Etat palestinien souverain”.

A cette occasion qui marque “une reconnaissance d’une injustice historique dont souffre le vaillant peuple palestinien dans sa lutte légitime pour le recouvrement de ses droits spoliés”, le président de la République a rappelé que le statut de la cause palestinienne au regard des crimes perpétrés par les forces d’occupation sioniste “interpelle la communauté internationale à consentir davantage d’efforts afin d’amener l’ONU, notamment son Conseil de sécurité, à honorer ses engagements en matière de défense du droit et de l’ordre internationaux, à œuvrer à demander des comptes à l’occupation sioniste sur les dépassements et les violations commises contre le peuple palestinien et à assurer la protection internationale pour ce peuple”.