Le président de la République italienne, Sergio Mattarella, a entamé samedi une visite d’Etat de deux jours en Algérie, à la tête d’une importante délégation. M. Mattarella a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Etaient également présents à la cérémonie d’accueil, le Président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, le président l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, le Premier ministre, ministre des Finances, Aimene Benabderrahmane, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, et le Général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP). Les deux Présidents ont écouté les hymnes nationaux des deux pays, puis ont passé en revue un détachement de la Garde républicaine et des trois corps de l’ANP qui leur ont rendu les honneurs. La visite du Président italien s’inscrit dans le cadre de la consolidation du partenariat et du renforcement des relations de coopération étroite entre les deux pays amis ainsi que l’ouverture de nouvelles perspectives au service des intérêts des deux peuples. Cette visite permettra également aux deux pays de poursuivre le dialogue politique qu’ils entretiennent depuis plusieurs années, tout en privilégiant un partenariat solide et stratégique dans divers domaines et secteurs afin de faire face aux défis régionaux auxquels ils se trouvent confrontés. En ce sens, les relations séculaires algéro-italiennes, marquées du sceau de l’amitié et du respect mutuel, sont appelées à se consolider davantage. Pour rappel, le Mémorandum d’entente sur le dialogue stratégique sur les relations bilatérales et les questions politiques et de sécurité globale, signé entre les deux pays en décembre 2020 à Alger, s’inscrit dans le prolongement du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération liant les deux pays, signé en 2003 à Alger. (APS)