Le président de l’association SOS Bab El Oued, Nacer Meghnine, en détention provisoire depuis le 20 avril dernier, a été condamné, hier, à 8 mois de prison ferme. Le Parquet avait requis 2 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA lors de son procès tenu le 15 septembre en cours.
Au mois d’avril dernier, la DGSN a qualifié, dans son communiqué, cette association de «criminelle», en procédant à l’arrestation de ses membres. L’Association est accusée d’avoir obtenu un financement «d’une représentation diplomatique d’un grand pays à Alger», qui permettrait à SOS Bab El Oued «d’acquérir des équipements et des appareils technologiques modernes, utilisés pour produire des films et des documents provocateurs ainsi que des publications et des pancartes incitatives durant les marches populaires» du Hirak.