Après une visite de trois jours en Algérie, le président de l’Etat de Palestine Mahmoud Abbas est reparti, hier, dans son pays avec la conviction encore plus forte quant au soutien indéfectible de notre pays à la cause palestinienne.

Par Feriel Nourine
Venu à Alger pour s’entretenir avec le président de la République sur, notamment, le Sommet arabe que s’apprête à accueillir Alger en mars prochain, Mahmoud Abbas est rentré chez lui en pouvant d’ores et déjà compter sur les efforts de l’Algérie pour placer la cause palestinienne «au cœur des priorités» de ce rendez-vous. Abdelmadjid Tebboune l’a rassuré en ce sens et l’a réitéré dans une allocution prononcée lors d’une conférence de presse animée conjointement, lundi, par les deux Présidents. «Nous avons jugé nécessaire, au moment où nous nous apprêtons à abriter le prochain Sommet arabe, d’œuvrer activement pour placer la cause palestinienne au cœur des priorités de cet évènement important», a indiqué M. Tebboune, formulant le vœu de voir ce sommet donner lieu à un événement arabe «fédérateur et constituer un nouveau départ pour l’action arabe commune».
Un vœu exprimé face «à l’impasse sans précédent que connaît le processus de paix au Moyen-Orient et dans le contexte des politiques criminelles de l’occupant visant à changer le caractère géographique et démographique et perpétuer le fait accompli», fera remarquer le président de la République. Par conséquent, «nous estimons qu’il est impératif de renforcer l’action arabe commune concernant notre cause centrale et d’unifier les positions de soutien au peuple palestinien et à sa lutte héroïque», a-t-il soutenu.
Abdelamdjid Tebboune s’est ainsi prononcé en partant du principe que «la cristallisation d’une position unifiée et commune sur le soutien des droits du peuple palestinien, à travers un attachement collectif à l’Initiative de paix arabe de 2002, aura un impact important sur la réussite des travaux de ce sommet et la consolidation du processus de l’action arabe commun». «L’Algérie restera fidèle à ses principes authentiques appelant à défendre la vérité et au triomphe des opprimés en tout temps et quel qu’en soit le prix», a-t-il encore assuré.
Outre la place promise à la cause palestinienne au Sommet arabe, le Président Tebboune a annoncé l’organisation d’une conférence inclusive regroupant toutes les parties palestiniennes en Algérie. L’initiative a été saluée par son homologue palestinien, qui a souligné l’importance de la conjugaison des efforts en vue de «la formation d’un Gouvernement d’union nationale». Mahmoud Abbas a affirmé : «L’Algérie, pays d’un million et demi de martyrs, a toujours soutenu l’Etat et le peuple palestiniens», ajoutant que «l’Algérie a proposé un modèle de libération et un exemple humanitaire honorable et n’a eu de cesse de défendre sa nation, ses justes causes et les droits de ses peuples, en tête desquelles la cause palestinienne». Le Président palestinien a, par ailleurs, indiqué que la partie palestinienne était «optimiste» quant à l’organisation du Sommet arabe en Algérie, pour resserrer les rangs de la Nation arabe.
Pour rappel, durant cette visite, l’Etat algérien a décidé de remettre un chèque comportant une contribution financière de la part de l’Algérie de l’ordre de 100 millions de dollars à la Palestine. Ce geste a été fait «par fidélité à la glorieuse histoire révolutionnaire de l’Algérie et à l’engagement immuable de tout le peuple algérien soutenant la cause palestinienne juste en toute circonstance, et en application des résolutions pertinentes de la Ligue arabe», a expliqué Abdelmadjid Tebboune.