Cette éventuelle rencontre hautement symbolique fera certainement couler beaucoup d’encre jusqu’à ce qu’une date finale soit fixée… ou pas. Le match Algérie – France était sur toutes les langues avant et après celui ayant opposé les Algériens aux Colombiens (3/0) mardi soir au stade Pierre-Mauroy de Lille. La veille de cette explication algéro-colombienne, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, ainsi que son homologue français, Noël Le Graët, se sont rencontrés à Paris. Une entrevue à l’issue de laquelle rien n’a été décidé concernant l’organisation d’une explication entre les «Verts» et les «Bleus». Du moins pas concrètement même si les deux parties ont montré des dispositions et intentions sincères afin de trouver une place dans le calendrier pour les retrouvailles footballistiques franco-algériennes après celles qui se sont mal-passées il y a 18 ans. C’était un certain 6 octobre 2001 à Paris avec un envahissement de terrain qui a empêché la partie d’aller à son terme. Côté Dz, que ce soit pour le sélectionneur, le patron de la FAF ou les joueurs, il y a une envie d’affronter les Tricolores. « Ce sera très certainement dans un futur, on va dire proche, a révélé Zetchi. Nous avons très bien discuté avec le président (de la Fédération française) Noël Le Graët. On va continuer à le faire pour convenir d’un prochain match dans l’année ou l’année et demi qui suivra.»

L’enthousiasme de Mahrez
En septembre dernier, Le Graët avait aussi jugé qu’ «est temps de faire ce match.» Pour sa part, Belmadi, coach de l’EN, estime que : «Moi, ce qui m’intéresse dans cette affiche-là, c’est de jouer le champion du monde. Cela doit porter tout le monde. Pour le reste, tout se passera bien. En espérant que l’on nous livre certains stades neufs puisque le match se jouera en Algérie.» Comme beaucoup de ses poulains, le sélectionneur des « Fennecs » est né de l’autre côté de la rive. Riyad Mahrez, un des binationaux qui ont opté pour la tunique d’ « El-Khadra », n’a pas caché son enthousiasme de jouer les camarades de Paul Pogba prochainement : « Jouer contre la France ça serait bien aussi. Moi, j’ai grandi ici. Je suis aussi Français et j’ai plein d’amis chez les Bleus », a-t-il déclaré. Un avis plus contrasté pour son compatriote Sofiane Feghouli qui estime que « ce sont les champions du monde. Donc c’est sûr que ce serait une super confrontation pour nous pour voir où nous en sommes. Ensuite, sincèrement, je préfère jouer face à des équipes sud-américaines, des équipes qui nous ressemblent on va dire, afin de voir ce qu’on doit améliorer. J’aime bien des équipes comme la Colombie, le Chili… C’est plaisant de jouer contre des équipes de ce profil-là», avant de préciser
qu’«après, c’est la fédération qui verra ce qu’elle veut faire. Que nous jouons contre la France, l’Allemagne ou une autre sélection, c’est avec plaisir qu’on participe à ces rencontres.» Les rois d’Afrique face aux maîtres du monde, c’est peut-être pour bientôt. La date d’octobre 2021 est avancée. Tout reste à confirmer.