Le président de la République de Cuba, M. Miguel Diaz-Canel Bermudez, a achevé samedi une visite de travail et d’amitié de trois jours en Algérie. M. Diaz-Canel Bermudez a été salué, à son départ à l’aéroport international Houari-Boumediene d’Alger, par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane et des membres du gouvernement.

Un accueil officiel avait été réservé au président cubain par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au siège de la Présidence de la République, avec lequel il a eu des entretiens qui avaient été, par la suite, élargis aux membres des délégations des deux pays.

Dans une déclaration conjointe avec le président cubain, au terme de ces entretiens, le président Tebboune a réaffirmé la solidarité permanente de l’Algérie avec le peuple cubain en vue de lever le blocus économique, commercial et financier qui lui est imposé depuis plus de 60 ans. Il a, à cet égard, annoncé que “l’Algérie a décidé d’atténuer les difficultés auxquelles fait face l’économie cubaine, à travers l’annulation des intérêts sur la dette cubaine auprès de l’Algérie et le report du paiement de ces dettes”.

Le président de la République a indiqué que l’Algérie a également décidé “de faire don d’une centrale électrique solaire à Cuba et de reprendre les approvisionnements en hydrocarbures pour permettre à ce pays de remettre en marche les centrales électriques et mettre fin aux coupures actuelles d’électricité”, a-t-il ajouté.

De son côté, le président cubain a affirmé que l’Algérie et son pays “constituent un modèle de relations d’amitié, de solidarité et de soutien mutuel depuis 1963, l’année qui a vu Cuba envoyer une équipe de médecins pour coopérer avec le peuple algérien frère”.

Le Chef de l’Etat cubain a indiqué que les relations politiques entre l’Algérie et son pays sont “excellentes”, précisant que sa rencontre avec le Président Tebboune a permis de souligner la convergence de vues sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Le président Diaz-Canel Bermudez s’est félicité, à cette occasion, de l’annulation des intérêts sur la dette cubaine auprès de l’Algérie et le report du paiement de ces dettes, soutenant qu’il s’agit d’un “soutien important de l’Algérie envers Cuba et un témoignage de sa compréhension de la situation qui prévaut dans mon pays”. Le président cubain a, par ailleurs, effectué, vendredi matin, une visite à Djamaâ El-Djazair, où il a reçu des explications sur cet édifice.