Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a mis en avant, jeudi soir à Washington (Etats-Unis), les efforts de l’Algérie visant “à donner à l’Afrique les moyens d’un véritable développement”.

Dans une déclaration à la presse à l’issue des travaux du Sommet Etats-Unis/Afrique, auquel il a participé en sa qualité de représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le Premier ministre a indiqué que “l’Algérie œuvre à libérer l’Afrique en lui donnant les moyens de se développer pour sortir de son isolement”.

L’Algérie a mis l’accent, lors de sa participation à cet évènement, “sur les problèmes du développement du continent africain en appelant à permettre à l’Afrique d’amorcer un véritable processus de développement”, a-t-il précisé. “L’Algérie a mis en exergue lors de ce Sommet le changement radical qu’elle a opéré en “un temps record à travers la révision du cadre juridique pour relancer et libérer l’investissement de la bureaucratie”, a-t-il souligné.

Il a ajouté que l”‘Algérie a entamé un processus de développement global ayant ciblé tous les secteurs”, a-t-il expliqué, soulignant que le pays “a réalisé les meilleurs résultats en Afrique, en témoignent les différentes institutions mondiales”.

A ce propos, M. Benabderrahmane a rappelé le programme ambitieux du Président de la République ainsi que les programmes de développement qui “tiennent compte de la dimension d’intégration régionale, à l’instar de plusieurs projets dont l’Algérie s’attèle à mettre en œuvre dans le secteur des infrastructures et les structures de base en vue de contribuer au développement du continent noir”.

Le Premier ministre a pris une photo souvenir avec le président américain, Joe Biden et les présidents et chefs d’Etat et de gouvernement africains à l’occasion de la clôture des travaux du 2eme Sommet Etats-Unis/Afrique à Washington.