Kylian Mbappé a de l’ambition. Et il ne s’en cache pas. Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport hier, le champion du monde a réitéré son envie de réaliser un triplé C1-Euro-JO. Le joueur du PSG a également confié toute son admiration envers Marco Verratti. Et concernant la suite de sa carrière, il devra «forcément» s’inspirer plus de Cristiano Ronaldo que de Lionel Messi.
Kylian Mbappé a fait un (nouveau) rêve. Du haut de ses 21 ans, le champion du monde s’est fixé un défi complètement fou : réaliser un triplé Ligue des champions – Euro – Jeux olympiques.
Le tout, évidemment, si le PSG l’autorise à se rendre à Tokyo avec les Bleuets. Et pour l’instant, c’est encore loin d’être certain… Mais peu importe pour lui, dont l’ambition ne se heurte à aucune limite. Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport en marge du lancement de son association «Inspired by KM», lundi, l’international français a répété son ambition de tout gagner en 2020. Morceaux choisis.

Son envie de triplé
«Le rêve, c’est de gagner la Ligue des champions avec le PSG, puis l’Euro et les JO avec le maillot des Bleus», a-t-il expliqué au quotidien transalpin. «Comme tous les rêves, cela peut paraître inaccessible. Mais je vais tout faire pour le réaliser. Cela ne dépend pas que de moi. En club, la Ligue des champions reste le trophée le plus important. Mais la saison dernière, nous n’avons même pas gagné les coupes nationales. On veut se rattraper. Ce sera une année importante pour Paris», assure-t-il.
Concernant la Ligue des champions, Mbappé assure croire «beaucoup» au potentiel du PSG. «On a fait un bon mercato d’été (..) Mais la saison dernière aussi devait être la bonne pour la C1. Celle d’avant également. Ce qui compte, c’est le terrain», explique l’attaquant parisien. Pour lui, il faut toutefois «un esprit d’équipe» et une «volonté de se sacrifier» pour remporter «quelque chose d’important». «Et nous, les attaquants, en premier. On doit être au service du jeu collectif», conclut-il.

Sa complicité avec Icardi
Associé à Mauro Icardi dans le 4-4-2 de Thomas Tuchel, Kylian Mbappé s’est montré très heureux de sa complicité avec l’attaquant argentin. «Mauro est l’un des meilleurs attaquants du monde, il est arrivé avec beaucoup d’humilité. (…) Il a déjà beaucoup marqué, c’est un joueur important pour nous. Nous sommes complémentaires.
Moi aussi je marque beaucoup, mais cela ne veut pas dire que je veux mettre mes coéquipiers dans l’ombre. L’important c’est de continuer comme ça», explique l’international tricolore, qui espère que son compère «continuera à ce rythme». Pour résumer, Mbappé explique que l’Argentin a d’ores et déjà prouvé «qu’il était un élément important pour le PSG».

Son admiration pour Verratti et le retour de Neymar
Selon vous, quel joueur a le plus impressionné Mbappé depuis son arrivée à Paris ? Neymar ? Di Maria ? Thiago Silva ? Raté, raté et encore raté. La bonne réponse était… Marco Verratti. «C’est un phénomène. C’est évident pour tout le monde. Il est le joueur qui m’a le plus impressionné depuis mon arrivée au PSG. Il est très fort et c’est une chance incroyable de l’avoir dans l’équipe. Je suis fier de pouvoir jouer avec lui», a confié l’attaquant parisien.
Mais que Neymar se rassure, son ami ne l’a pas oublié. «C’est un très grand joueur, nous sommes complices même en dehors du terrain, explique Mbappé. Il a eu deux saisons difficiles, mais il revient à son meilleur niveau. C’est une bonne nouvelle pour le PSG et pour qui aime le football».

Une carrière à la Ronaldo ou Messi ?
Le palmarès déjà bien rempli, Kylian Mbappé a l’avenir déjà tout tracé. Interrogé sur ses plans de carrière, à savoir s’il préférait faire comme Lionel Messi (tout gagner avec un seul club) ou Cristiano Ronaldo (tout gagner avec plusieurs clubs), le natif de Bondy s’est montré réaliste. «Pour moi, c’est déjà trop tard pour faire comme Messi. Sinon, j’aurais dû rester à Monaco. Et donc, de manière logique et sans rien vouloir enlever à Messi, je dois forcément m’inspirer de la carrière de Ronaldo», a-t-il expliqué.
Questionné sur ses idoles d’enfance, Mbappé a répondu ce que tout le monde savait déjà : le «mythe» Zidane, Cristiano Ronaldo qu’il «a la chance de pouvoir affronter», et enfin plusieurs joueurs brésiliens comme Pelé, Ronaldinho, Kakà, Ronaldo…

Le racisme en Serie A
Toujours en proie à des épisodes de racisme, le championnat italien peine toujours à régler ce problème qui dure depuis bien trop longtemps. Un véritable «gâchis» pour l’attaquant français, qui estime que l’Italie «est un pays formidable». «Il y a des clubs historiques en Serie A, qui a recommencé à briller ces dernières saisons avec l’arrivée de grands joueurs, poursuit-il. Mais ce problème de racisme gâche tout. C’est une tache pour le football italien. C’est incompréhensible : nous jouons au football car nous aimons autant ce sport que les supporters dans les tribunes. Je ne comprends pas comment on peut continuer à insulter qui partage la même passion».