Une récompense aux allures de ticket d’entrée ? Stratosphérique avec les Rossoneri depuis son retour en janvier dernier, Zlatan Ibrahimovic a remporté son douzième Ballon d’Or suédois, un trophée qu’il n’avait plus goûté depuis 2016. Et si ses performances avec l’AC Milan sont saluées partout, l’hypothèse d’un retour en sélection fait de plus en plus parler depuis quelques semaines.
Alors qu’il avait d’abord rejeté la possibilité de revenir, Zlatan Ibrahimovic a revu sa position sur le sujet. « Puisque vous me posez la question, je vous réponds honnêtement : oui, l’équipe nationale me manque. Ce n’est pas un secret », a admis l’attaquant de 39 ans, dans un entretien au quotidien Aftonbladet. « Celui à qui la sélection ne manque pas, c’est celui qui a déjà terminé sa carrière et je n’ai pas fini [la mienne]. »
L’attaquant suédois est également revenu sur le tweet où il s’est affiché avec le maillot des Blågult, accompagné d’un « Long time no see (ndlr, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu) ». S’il avait d’abord avancé que cette publication avait pour objectif de faire parler les gens en Suède, Ibra a finalement expliqué qu’elle cachait un message plus subliminal. « Cette photo, ce tweet, c’était plus parce que … Oui, ça me manque. »
Si les relations entre le sélectionneur et le meilleur buteur de la sélection semblaient froides de prime abord, Janne Andersson a laissé la porte ouverte en début de semaine. « Il m’a dit en 2016 qu’il voulait arrêter. J’ai respecté son choix. Maintenant, s’il veut être à nouveau impliqué en équipe nationale, c’est à lui de changer d’avis et de l’affirmer clairement. Dans ce cas, ce sera à moi de gérer et de décider.» La piste d’un retour en sélection n’a jamais été aussi proche pour Ibra.