Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé lundi, en marge d’une journée de solidarité de don de sang au profit des victimes des feux de forêt, une décrue dans le nombre des contaminations qui a permis d’alléger la situation au niveau des structures sanitaires.

Par Sihem Bounabi
Ainsi, la baisse du nombre de cas de contamination au coronavirus a contribué à alléger la pression sur le personnel médical et les capacités d’accueil au niveau des établissements hospitaliers selon le ministre de la Santé. Il souligne que parmi les facteurs qui ont contribué au recul du nombre de contamination, il y a notamment l’impact du confinement partiel qui a limité les rassemblements et la circulation des personnes et donc de la circulation du virus.
Toutefois, le ministre de la Santé a exprimé son inquiétude face à la virulence du variant Delta, en déclarant : «Ce qui inquiète, actuellement, c’est la présence d’un important nombre de patients au niveau des structures hospitalières, car la nouvelle souche du virus affecte le système respiratoire et endommage les intestins.» Par conséquent, cela «nécessite un traitement à long terme avec des besoins en oxygène», a-t-il déploré.
Par ailleurs, Abderrahmane Benbouzid a également déclaré, en marge de cette rencontre, que les services du ministère de la Santé «œuvrent à fournir toutes les capacités humaines et matérielles afin de prendre en charge de manière optimale les blessés à la suite de ces incendies».
Dans cette prise en charge optimale des blessés, le ministre de la Santé était présent au lancement de cette journée de solidarité initié par l’Agence nationale du sang (ANS) afin d’approvisionner les services hospitaliers, suite aux blessés enregistrés dans les incendies déclarés dans plusieurs wilayas du pays. Il a dans ce contexte déclaré que ce type d’initiative «reflète la solidarité des Algériens durant les crises et les épreuves».
De son côté, la directrice de l’ANS, Linda Ould Kablia, a lancé un appel aux citoyens à se rapprocher des centres de don de sang pour contribuer à sauver des vies. Elle a également précisé que l’organisation de cette journée de solidarité intervient à la demande des citoyens pour aider les patients hospitalisés, notamment les blessés lors des incendies enregistrés dans plusieurs wilayas du pays.
Hier, Abderrahmane Benbouzid a rendu visite aux enfants brûlés suite aux incendies de forêt de Tizi Ouzou, qui ont été reçus à l’établissement hospitalier spécialisé Pierre et Claudine Chaulet à Alger.
Se rendant dans diverses salles de soins où il s’est entretenu avec personnel médical, le ministre s’est dit «rassuré» sur la qualité des soins prodigués.
De son côté, Pr. Abchiche Mohand Ramadane a affirmé que la clinique Pierre et Claudine Chaulet avait reçu 10 enfants issus de Tizi Ouzou qui ont subi des brûlures à des degrés divers, dont un décédé à l’âge de 10 mois, alors qu’il y a actuellement deux enfants dans le service de réanimation, ajoutant que les autres (7 enfants) bénéficient d’un suivi médical et psychologique continu. n