Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a affirmé, mardi, que le congé annuel «est un droit garanti par la Loi», démentant «toute correspondance ou instruction adressée à ce propos».
«Suite aux informations relayées par certains quotidiens nationaux et sur les réseaux sociaux au sujet de la réduction du congé annuel des professionnels de la santé à deux semaines au maximum», le ministère a tenu, dans un communiqué, à «démentir cette information dénuée de tout fondement», soulignant que «le congé annuel est un droit garanti par la Loi et qu’il n’a adressé aucune correspondance ou une instruction à ce sujet».