Le ministère de la Santé a mis en garde, hier, contre l’usage des produits pyrotechniques qui représentent un réel danger et peuvent provoquer de graves accidents, à l’occasion de la célébration de la fête du Mawlid Ennabaoui samedi prochain, a indiqué un communiqué du ministère.
A l’occasion de cette fête religieuse, le ministère rappelle que les produits pyrotechniques, tels que les pétards, les feux d’artifices et les fusées, représentent un danger réel et peuvent provoquer de graves accidents, ajoutant que chaque année, des accidents surviennent mettant en danger la vie des individus.
Les produits pyrotechniques «sont responsables d’incendies et de pollution sonore causée par la déflagration des pétards», ajoute le ministère dans son communiqué, en mettant en garde contre «l’impact de leurs bruits forts et répétés sur le bien-être physique, particulièrement les personnes âgées, les malades, les femmes enceintes et les enfants».
Ces produits peuvent également causer des brûlures graves, voire irréversibles, relève la même source, affirmant que les brûlures de 2ème et 3ème degré laissent d’immenses cicatrices ou déforment le visage, ajoutant que la puissance de certaines déflagrations endommage les oreilles et peut entraîner la détérioration de l’ouïe, tandis que l’explosion d’un pétard dans la main d’un individu peut provoquer la perte de quelques doigts.
Les enfants et les adolescents sont les plus touchés par ce type d’accidents et les plus vulnérables, indique le ministère, invitant les aînés et les parents à faire attention et à protéger leur progéniture des dangers qui les guettent de l’usage des produits pyrotechniques.