Encore sous contrat jusqu’en 2022 avec Golden State, Stephen Curry a jusqu’au 21 décembre pour se voir proposer une prolongation et la signer. Le meneur de 32 ans a évoqué cette possibilité en conférence de presse et dit sa volonté de rester aux Warriors jusqu’à la fin de sa carrière. Tim Duncan, Dirk Nowitzki, Kobe Bryant… Stephen Curry entrera-t-il dans cette caste de légendes d’une seule franchise ? Tout porte à croire que oui. Visage de la franchise qui a dominé la deuxième moitié de la dernière décennie, le génial meneur est sous contrat jusqu’en 2022. Il aura alors 34 ans mais la fin de carrière de Curry pourrait se dessiner dans les deux prochaines semaines. D’ici au 21 décembre, les Warriors peuvent lui proposer une extension de contrat qui le lierait quasi certainement jusqu’au bout à sa franchise de toujours.

156 millions de dollars sur trois ans
« On a des discussions. Tout est sur la table en ce moment. Tout ce dont je parle, c’est d’être un Warrior et de l’avenir », a expliqué Curry lors de sa conférence de presse de rentrée. La situation contractuelle de Curry n’incite pourtant pas à la précipitation. Lié jusqu’en 2022 avec la franchise californienne, le meneur touchera 43 millions cette saison et 45 la suivante. Mais puisque Golden State a le droit de lui proposer une extension maintenant, pourquoi se priver ? Selon ESPN, cette prolongation pourrait se chiffrer à 3 ans et… 156 millions de dollars. Stephen Curry deviendrait ainsi le premier joueur de l’histoire à signer pour plus de 50 millions la saison. Trois saisons de plus qui l’amèneraient en 2025, à 37 ans. Soit le bon moment pour une fin de carrière et l’assurance, sauf si les Warriors décidaient de l’échanger, de finir dans sa franchise de cœur, celle qui l’a drafté en 2009. « Il existe un club de joueurs de tout premier plan qui ont joué toute leur carrière avec la même franchise et qui ont connu du succès et atteint des sommets. Ce serait donc un accomplissement impressionnant », assure le « Chef ».

La NBA s’apprête à verser 900 millions de dollars pour aider les équipes
Selon Sports Business Journal, la NBA s’apprête à distribuer 30 millions de dollars à chaque équipe, soit un total de 900 millions de dollars, pour aider les organisations à faire face à la pandémie de Covid-19. Chaque équipe devrait recevoir cette somme dans le courant du mois de décembre et pourra la dépenser selon son bon vouloir, d’après le média américain. Avec une saison régulière réduite à 72 matches et des rencontres disputées dans des stades vides ou avec une jauge limitée, ce fonds doit permettre aux équipes d’équilibrer leur bilan financier.