Manchester United a annoncé lundi soir dans un communiqué le report de son match prévu hier à Brentford en raison d’un nombre important de cas de Covid-19 au sein des Red Devils. Alors que de nouvelles restrictions ont été imposées au Royaume-Uni, c’est la confirmation d’une flambée épidémique qui inquiète de plus en plus le football anglais.
Manchester United n’affrontera pas Brentford Hier. Le match de Premier League qui devait opposer les deux équipes a été reporté en raison de l’apparition d’un foyer épidémique de Covid-19 parmi les joueurs et les employés des Red Devils. «Le conseil de la Premier League a pris la décision de reporter en se basant sur les directives des conseillers médicaux», a fait savoir Manchester United dans un communiqué tard lundi soir. Plus tôt dans la journée, le club anglais avait fermé pour 24 heures son centre d’entraînement de Carrington après que plusieurs joueurs et employés eurent été testés positifs au coronavirus.
Alors que le variant Omicron se répand au Royaume-Uni, entraînant de nouvelles restrictions, la flambée épidémique inquiète de plus en plus le football anglais. L’UEFA avait annoncé samedi l’annulation de la rencontre de Ligue Europa Conférence entre Tottenham et Rennes (France), prévue jeudi à Londres, en raison de cas de Covid-19 au sein de l’équipe anglaise. Tottenham n’a pas joué dimanche contre Brighton, et l’entraîneur du club londonien, Antonio Conte, a reconnu que ses joueurs et lui-même avaient «peur».

UN PROTOCOLE DURCI
La semaine dernière, Leicester s’était rendu à Naples en Europa Ligue avec sept joueurs absents parce qu’ils étaient contaminés par le coronavirus ou avaient des symptômes, ce qui ne les a pas empêchés d’écraser Newcastle 4-0 dimanche. Aston Villa a par ailleurs confirmé lundi plusieurs cas de contamination dans l’équipe, sans toutefois entraîner un report du match prévu contre Norwich, mardi lors de la 17e journée.
La Premier League avait enjoint cette semaine aux clubs de durcir leurs protocoles anti-Covid. Et le gouvernement britannique avait décidé que tout spectateur voulant se rendre au stade devait présenter un schéma vaccinal complet ou un test négatif récent. La quasi-totalité de la saison 2020/2021 s’était déroulée à huis-clos, mais depuis le début de la saison, la Premier League était revenu à des stades sans limitation de jauge.