Le marché national des assurances a repris des couleurs durant le premier semestre 2021 avec un avantage certain pour les assureurs publics par rapport à ceux du privé. Les sociétés d’assurance de dommages à capitaux privés ont, en effet, réalisé un chiffre d’affaires de plus de 9 milliards de dinars, loin derrière les compagnies publiques qui restent dominantes sur le marché à hauteur de 74,3% avec un chiffre d’affaires ayant atteint 27,5 milliards de dinars.

Synthèse DE Kahina Sidhoum
C’est ce qu’indiquent les données communiquées par le Conseil national des assurances (CNA). Selon la note de conjoncture, le chiffre d’affaires du secteur des assurances a enregistré une croissance de 7,7% par rapport au premier semestre 2020, atteignant 43,5 milliards de dinars contre 40,4 milliards de dinars. Selon le CNA, ce taux de croissance a concerné globalement toutes les activités confondues du secteur, le règlement des sinistres ayant connu lui aussi une hausse de 31,9%.
Dans le détail, les assurances de dommages (automobile, incendie et risques divers, crédit, agriculture et transport) ont réalisé un chiffre d’affaires d’un peu plus de 37 milliards de dinars, en hausse de 4,3% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les assurances de personnes ont affiché 3,6 milliards de dinars contre 3,9 milliards de dinars au premier trimestre de l’exercice 2020, soit une baisse de 5,9%.
Constat attendu en raison du marasme que connaît le marché du véhicule dans notre pays. La branche «Automobile», qui représente 52% de l’activité du secteur, a affiché une baisse de 3,2% durant le premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020, passant de 20 milliards de dinars à 19,2 milliards de dinars. Quant à la branche «IRD», elle a achevé cette même période avec un chiffre d’affaires d’un peu plus de 15,1 milliards de dinars, en progression de 13,6% sur une année.
Les assurances agricoles ont connu un accroissement de 3,9% durant le premier trimestre 2021, alors que la branche «Transport» a vu son chiffre d’affaires grimper de 17,4% pour atteindre près de 1,5 milliard de dinars (contre 1,3 mds DA à la même période 2020) au bénéfice du niveau des primes émises par la sous-branche «transport aérien» ayant cumulé un chiffre d’affaires de 295,5 millions de dinars au 31 mars 2021. Pour ce qui est de l’assurance «Crédit», elle a enregistré une hausse de 22,7% avec un chiffre d’affaires de 644,8 millions de dinars.
Les sociétés d’assurances de personnes ont concédé une baisse de 5,9% de leur chiffre d’affaires durant le premier trimestre 2021 avec un montant de plus de 3,6 milliards de dinars contre 3,9 milliards de dinars au premier trimestre de l’exercice 2020. Ce montant comprend 1,3 milliard de dinars pour l’assurance «vie et décès», 1,8 milliard de dinars pour la «Prévoyance collective», 436,4 millions de dinars pour la branche «accident», 13,2 millions de dinars pour la branche «maladie», avec une décroissance de 86,8% de la branche «assistance».
Concernant les parts du marché des assurances de personnes, les sociétés privées constituent 30,6% de la production totale avec un chiffre d’affaires de 1,1 milliard de dinars.
Par ailleurs, le stock des sinistres restant à payer a connu une augmentation de 54,9%, passant à 6,2 milliards de dinars au 31 mars dernier alors qu’il était à 4 milliards de dinars à la même période de l’année dernière.<