Lyes Yala (52 ans), maître national des échecs, veut inscrire son nom dans les annales de la discipline. En effet, il espère battre le record des simultanées détenu par Ghanem Maghami Ehsan (Iran). Ce dernier a affronté 604 adversaires pour 580 victoires, 8 défaites et 16 nuls en 25 heures et 15 minutes. L’échéphile algérien a animé une conférence de presse hier au siège d’Horizons qui fait partie de ses sponsors dans cette quête de place dans le livre Guinness.

Par Mohamed Touileb
C’est en décembre 2022 qu’il envisage de s’attaquer à la marque de l’Iranien. Cependant, avant cela, Yala répète ses gammes. Après un passage à La Havane (Cuba), il sera à Madagascar prochainement pour une nouvelle simultanée.
Il veut réaliser le record à Alger
Il y a lieu de noter qu’en terres cubaines, il a été confronté à 169 joueurs. C’était lors de la commémoration du 169e anniversaire du héros cubain José Marti. En tout, il a passé 9 heures et 32 minutes à passer d’un échiquier à l’autre. La copie finale était de 154 victoires, 07 nuls et 08 défaites.
Avec cette performance, il a réussi à déloger le grand maître international Américano-cubain Leinier Dominguez Perez qui avait affronté 150 adversaires. D’ailleurs, après cet accomplissement, les Cubains lui ont même proposé de battre le record mondial à La Havane. « J’ai été honoré par l’intérêt des cubains envers ma tentative. Je n’oublierai jamais leur accueil chaleureux et leur attention. Ceci dit, je réitère ma volonté et mon souhait de réaliser un nouveau record du monde dans mon pays », a indiqué Yala.
Pour sa prochaine escale, elle sera africaine. Le 25 du mars prochain, il sera à Madagascar pour un nouveau challenge qui consistera à effacer la marque malgache des simultanées.
« Ce n’est qu’avant-hier que j’ai eu la confirmation de la part des responsables Malgaches par rapport à la date. Ils m’ont également assuré que je vais passer un excellent séjour.
Lors de la simultanée, je vais affronter entre 200 et 220 joueurs. Je compte viser le record malgache. Ce qui sera tout simplement historique, après avoir pulvérisé le record national cubain des simultanées », s’est-il enthousiasmé.
Un agenda chargé
Quant à la suite de sa quête de la référence mondiale, elle sera du côté de Jakarta en Indonésie pour le 20 mai prochain avant de nombreux autres transits comme il l’a noté lors de son face à face avec les médias au siège d’Horizons. « En Indonésie, je vais jouer contre 260 adversaires. Le 26 juillet prochain, je serai à New York la ville natale de l’icône Bobby Fisher. Je vais affronter sur place 300 joueurs. Cette étape sera suivie d’une série de simultanées au Portugal, en France, au Luxembourg, au Pérou, à la Russie, au Gabon, puis aux Pays-Bas comme dernière station. Je vais monter crescendo pour arriver à 600 joueurs lors de mon ultime déplacement », prévoit celui qui avait débuté en professionnel à l’âge de 19 ans.
Enfin, il y a lieu de noter que our pouvoir s’attaque à sa folle ambition d’aller chercher le record de Maghami Ehsan et prendre part à la simultanée à Cuba, Yala a pu compter sur le soutien du Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ainsi que le quotidien Horizons. Deux soutiens sur lesquels il pourra toujours compter car le partenariat a été renouvelé. Est-ce que Yala parviendra à mater l’Iranien? La quête pour évincer le roi est amorcée. n