Alors qu’il affrontait Chelsea en quart de finale aller de la Ligue des champions hier soir à l’heure où nous mettions sous presse, Karim Benzema, auteur d’un doublé ce week-end pour son retour, affichait déjà des statistiques qui peuvent lui permettre de marquer l’histoire du football tricolore. Et de plusieurs manières. Aussi bien en Liga, en C1 que toutes compétitions confondues. C’est une saison qui peut rentrer dans les annales. Et à plus d’un titre pour Karim Benzema. Irrésistible avec le Real Madrid, l’ancien Lyonnais n’en finit plus d’affoler les compteurs. Comme si les années n’avaient pas d’emprise sur lui. A 34 ans, il est déjà assuré de signer sa meilleure saison statistique sous le maillot merengue. Son doublé du week-end lui a permis d’effacer des tablettes son exercice 2011-12 qu’il avait fini avec 32 unités. Aujourd’hui, il en est déjà à 34 buts toutes compétitions confondues… en 35 rencontres. Mais ce n’est qu’un début.
Alors que le Real Madrid caracole en tête de la Liga avec ses 12 points d’avance sur le Barça, Karim Benzema peut faire encore gonfler ses statistiques durant cet exercice. Alors qu’il est déjà devenu cette année le meilleur buteur français de l’histoire en dépassant les 413 unités de Thierry Henry, «KB9» peut réaliser une performance historique en Ligue des champions. Et ce n’est pas forcément lié au fait qu’il est encore en lice pour ajouter une cinquième C1 à son formidable palmarès.
Déjà dans les annales en C1
Auteur de 8 réalisations en 7 matches de C1, l’avant-centre des Bleus peut établir un nouveau record de buts sur un exercice dans la plus prestigieuse compétition européenne pour un joueur français. Aujourd’hui, il partage cette marque avec Kylian Mbappé, David Trezeguet et Wissam Ben Yedder. Mais il possède deux occasions avec ce quart de finale face à Chelsea, et peut-être trois de plus si le Real va jusqu’en finale, pour l’améliorer. Et vu son efficacité cette saison, ce n’est sûrement qu’une question de temps…
En lice pour devenir le premier Français à remporter le trophée de Pichichi en Liga alors qu’il possède 10 buts d’avance sur son dauphin, l’ancien meilleur buteur de L1 peut cependant viser un peu large encore. Et aller à des hauteurs qui lui permettraient de se faire encore un peu plus une place dorée dans l’histoire du football tricolore.
14 à 17 rencontres
pour entrer dans un cercle d’un autre temps
Avec ses 39 buts toutes compétitions confondues entre le Real et l’équipe de France depuis le coup d’envoi de cet exercice 2021-2022, le natif de Lyon pourrait aller titiller des marques qui datent d’un autre temps pour le football français. Pour cela, il faut qu’il parvienne à garder son efficacité détonante bien sûr. Et que son corps le laisse tranquille pour continuer d’accumuler les matches. Mais si tout va pour le mieux et notamment si le Real continue de briller en C1, il pourrait marcher dans les traces d’illustres buteurs tricolores, qui évoluaient au siècle dernier. n