Le match entre les deux grands rivaux d’Alger est déjà lancé. Pourtant, il ne se jouera que dans 3 jours et à huis au stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger). Intervenant
5 jours avant le voyage du MC Alger en Egypte pour défier le Zamalek SC en ouverture de la phase de poules de Ligue des Champions, ce derby n’a pas de réel(s) motif(s) d’être reportés ou délocalisé. Surtout aux yeux des Usmistes. Pas tout à fait faux.

A ce sujet, l’article 28 du règlement des championnats professionnels est clair. Il requiert le «Respect du calendrier et participation aux compétitions internationales» en notant que «les clubs sont tenus de respecter le calendrier des compétitions établi par la LFP». Aussi, il est stipulé que «les clubs qui participent aux compétitions internationales interclubs s’engagent à respecter les dates du calendrier des championnats de football professionnel et jouer en match avancé ou retardé avant ou après le match international conformément aux journées spécifiques arrêtées dans le calendrier national.»

Report improbable, délocalisation non-envisageable
Ainsi, il est exclu que l’explication entre Usmistes et Mouloudéens soit différée à une date ultérieure. D’autant plus qu’elle n’intervient pas dans 72 heures avant le déplacement en Egypte pour donner la réplique aux «Zamalkaouis». C’est dans ce cas uniquement que les dirigeants du «Doyen» pouvaient demander et espérer le report de cette empoignade.
Avec cinq jours d’intervalle entre les deux rendez-vous, il n’y a aucune nécessité pour ajourner cet USMA – MCA. Selon la réglementation, le «Mouloudia» doit être en Egypte 24 heures avant le match soit le 11 janvier prochain. L’espace de 4 jours entre la tenue du derby et le voyage est, par conséquent, largement suffisant.
Par ailleurs, il y aussi la question de la domiciliation. Habituellement, cette affiche se joue au stade 5 juillet 1962 devant des travées bien garnies. Pour cette fois, l’USMA, en tant qu’équipe receveuse, compte jouer au stade Omar Hamadi (Bologhine). Et les «Rouge et Noir» tiennent bien à faire valoir ce droit. Pas plus tard que mardi, les Unionistes ont apporté une précision sur leur page Facebook.

Huis clos avec public
«Afin de rassurer nos chers supporters, la direction du club tient à préciser qu’elle n’a reçu, à ce jour, aucune notification quant à une éventuelle délocalisation de la rencontre USMA-MCA. Etant le club recevant, nous nous tenons à la programmation annoncée par la LFP sur son site officiel, à savoir : le derby aura lieu le 07-02-2021, à 17h au stade Bologhine», note le communiqué en ajoutant que «nous estimons qu’il n’y a aucune raison qui justifierait une éventuelle délocalisation de la rencontre, d’autant qu’elle se jouera à huis clos.»
Certes, le public ne sera pas autorisé, restrictions liées à la crise sanitaire du Coronavirus, à assister à la partie depuis les gradins. Toutefois, perchés sur les hauteurs de Bologhine et Notre Dame d’Afrique, les supporters pourraient suivre, même de très loin, la partie. Un soutien sur lequel l’ «Ittihad» semble compter. D’où l’insistance de ne pas délocaliser le lieu de la rencontre. C’est pour dire que ce n’est pas aussi anecdotique que ça.