C’est peu dire qu’il est rare, dans l’histoire de la NBA, d’enchaîner deux matches à plus de cinquante points. Ça l’est plus encore de les terminer avec deux défaites dans la besace.

C’est ce qui est arrivé à James Harden ces trois derniers jours. Après une défaite surprise contre les Lakers, Houston a de nouveau chuté dans la nuit de vendredi à samedi, qui plus est, sur son parquet face aux Clippers (118-128).
Toujours privés de Chris Paul ainsi que de Clint Capela, les Rockets s’en sont donc remis comme souvent à la forme de James Harden. Et « The Beard » a conclu la partie avec 51 points (plus 8 passes et 4 rebonds) pour la deuxième fois d’affilée face à un club de Los Angeles. Cela faisait dix ans que la NBA n’avait pas connu ça. En 2007, Kobe Bryant avait réussi une telle performance pour les Lakers.