Le gouvernement a examiné, lors de sa réunion hebdomadaire, présidée par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, la mise en place d’une stratégie du mix énergétique, indiquent les services du Premier ministère dans un communiqué.

“L’Etat a engagé une réflexion approfondie sur les vecteurs de l’introduction du mix énergétique dans le système énergétique national”, précise-t-on de même source. Cette réflexion vise à “s’adapter aux mutations que connait la scène énergétique mondiale ainsi qu’aux bouleversements déjà opérés ou attendus tant en matière de demande que d’offre d’énergie d’une part, et de garantir une sécurité et une transition énergétiques répondant aux exigences du développement économique, d’autre part”, est-il souligné dans la communication présentée par le ministre de l’Energie et des Mines, lors de cette réunion.

La démarche vise également à “contribuer à la diversification énergétique du pays, à préserver les ressources conventionnelles non renouvelables et à permettre à l’Algérie d’accéder aux technologies avancées pour assurer la sécurité énergétique du pays à long terme”, selon la même source.