Montpellier fait son cinéma pour sa 43e année consécutive avec la Méditerranée qui exulte avec sa meilleure production de films à Cinemed. Lequel a forgé son identité fabriquée par la rencontre, l’échange, le partage et, particulièrement, la solidarité avec les autres. Cette solidarité agissante que Cinemed met cette année à l’endroit du Liban, pays meurtri mais encore debout, qu’il accompagne à travers les réalisations de Joana Hadjithomas et de Khalil Joreige, artistes libanais avec leur dernier film « Memory Box ». Et à qui est revenu également l’honneur de créer l’affiche du festival Cinemed 2021. Un festival de films choisis avec une nouvelle génération d’acteurs libanais qui seront à l’honneur au cinéma le Rabelais durant tout le festival.

En proposant, une programmation inédite pour cette 43e édition, Christophe Leparc, son directeur, a fait en outre plusieurs autres bons choix. D’abord celui de Hafsia Herzi comme présidente du festival. Une certaine reconnaissance du travail de l’actrice, découverte en 2007 par Abdellatif Kechiche dans le film « La Graine et le Mulet ». Puis en tant que réalisatrice marseillaise pour sa 2et excellente réalisation de « Bonne mère » après « Tu mérites un amour ». Un film tourné à Marseille qui lui a valu la sélection dans un Certain Regard au Festival de Cannes 2021. Puis l’autre deuxième bon choix avec la présence de Asia Argento, actrice et réalisatrice italienne comme présidente du jury du festival à qui reviendra le privilège de remettre l’Antigone d’or au meilleur des 10 longs métrages sélectionnés en compétition. Ainsi l’honneur est revenu à  deux superbes femmes qui font le cinéma.

Cinemed n’a pas manqué pour autant, dans sa programmation diverse et variée, de se souvenir de  l’immense œuvre de Luis Bunuel à qui il rend un grand hommage. Un festival qui, comme chaque année, va faire découvrir le cinéma méditerranéen riche et foisonnant de réalisations à travers plusieurs tables rondes où on parlera cinéma. Plusieurs séances spéciales dédiées aux cinémas d’Afrique accompagneront les projections des longs et courts métrages, toujours dans cette bonne ambiance des salles obscures du Corum.

L’ouverture du festival, vendredi 15 octobre, est annoncée avec la projection du film « Enquête », relatant le fameux scandale d’Etat réalisé par Thierry de Peretti avec l’excellent Roshdy Zem. Tandis que pour la clôture, le samedi 23 octobre, après la cérémonie du palmarès, il sera projeté le film « Rosa » d’Aurélie Saada avec Françoise Fabian. 

Jacky NAIDJA avec Inès Iliana

 Films en Compétition 

Anirade Mohamed Diab

Egypte/Jordanie/Arabie Saoudite/ Emirats Arabes Unis

Souad de Ayten Amin

Egypte/Tunisie /Allemagne

Sis dies corrents de Neus Ballus

Espagne

Libertad de Clara Roquet

Espagne/Belgique

Et il y eut un matin de Eran Kolirin

Israël/France

Anima Bella de Dario Albertini

Italie

Hive de Blerta Basholli

Kosovo/ Suisse/ Albanie

Costa brava Lebanon de Mounia Aki Liban/France

Luzzude Alex Camilleri

Malté/ USA

As Far i can walk de Stéphan Arsenijevic

 Serbie / France Lituanie/ Luxembourg/ Bulgarie