Décidément, Islam Slimani nous surprendra toujours. A 34 ans, l’international algérien ne pense toujours pas à la pré-retraite sportive. En effet, à chaque fois qu’il est confronté au test mercato, il parvient à trouver des points de chute qui lui permettent d’évoluer au plus haut niveau. Selon des informations crédibles, sa prochaine escale serait l’Angleterre avec le promu Nottingham Forest qui a l’intention de profiter de sa situation au Sporting CP pour l’enrôler.

Le retour en Premier League semble se préciser pour Slimani qui est annoncé avec insistance chez le promu Nottingham Forest. L’Algérien a déjà évolué dans l’élite anglaise quand il avait été acheté par Leicester City en 2016 en provenance du Sporting CP pour la coquette somme de 31 millions d’euros. Cela représentait une sacrée indemnité de transfert à l’époque le mettant même dans le top 3 des footballeurs africains les plus chers de l’histoire.

Pas encore le moment d’aller au Golfe

Et c’est, encore une fois, en provenance du Portugal et de Lisbonne qu’il devrait atterrir dans ce qui est considéré comme le meilleur championnat au monde. L’intérêt des Anglais serait concret. L’entraîneur Steve Cooper est convaincu que le « Fennec » pourrait apporter une plus-value pour son attaque. Cependant, il faut savoir qu’Al-Hilal (Arabie saoudite) a déjà sondé la piste du « Vert » et serait disposé à l’engager. Il y a aussi Al-Gharafa (Qatar) qui l’a mis sur sa short-list. Les prétendants sont là pour l’ex pensionnaire de l’Olympique Lyonnais et de l’AS Monaco. Mais ce dernier ne souhaite pas aller s’exiler dans le Golfe.
Comme son habitude, celui qui a transité par le CR Belouizdad pour rejoindre l’Europe en 2013 a la conviction qu’il peut toujours répondre aux exigences du football au Vieux Continent. D’ailleurs, son bail avec les Lisboètes est censé expirer en juin 2023 alors qu’il a une année en option. Dans ses projections, il pense qu’il a une marge de deux ans avant de monnayer ce qui reste de son talent dans une Ligue de seconde catégorie.

Rester compétitif pour performer en sélection

Pour sa demi-saison au Sporting, qu’il a rejoint l’hiver dernier, il a fait 12 apparitions (5 titularisations) pour 4 buts et 1 décisive. Mais son comeback a été gâché par sa relation tendue avec son entraîneur Ruben Amorim qui a décidé de le placardiser les dernières semaines. Il lui a reproché un manque de sérieux. Une justification « bidon » quand on connaît l’esprit de compétiteur de « SuperSlim » et son professionnalisme qu’il a prouvé par le passé. En tout cas, le buteur historique de l’équipe nationale envisage bien de perdurer en sélection. D’ailleurs, il était le capitaine d’« El-Khadra » lors de la date FIFA de juin. Il fait de la CAN-2023 son objectif. Et pour y être, il compte rester compétitif. Et cela passe par la signature dans un team qui lui garantit de rester sur les devants de la scène et avoir du temps de jeu. Nottingham Forest semble un challenge motivant pour le fer de lance.