On pensait l’affaire Lionel Messi terminée, mais les secousses se font encore sentir au FC Barcelone. Hier matin, le journal local français L’Indépendent, revient sur le choix de l’Argentin de rester au Barça mais s’interroge sur la suite de ce tremblement de terre qui a secoué la Catalogne. Quatre problèmes se posent toujours selon le quotidien. Le premier, c’est la dette abyssale de 200 M€ que les Blaugranas doivent éponger. Et le non-départ de Messi ne va pas arranger les choses.
Le deuxième problème c’est la fragilité de Josep Maria Bartomeu, surtout depuis les déclarations fracassantes de sa star sur l’absence de projet depuis plusieurs saisons. L’effectif vieillissant du Barça pose aussi question surtout avec les résultats décevants des dernières saisons. Bref, la terre n’a pas fini de trembler à Barcelone.

Espagne : Ansu Fati dans l’Histoire
L’Espagne s’est promenée hier soir contre l’Ukraine (4-0) lors de la 2e journée de la Ligue des Nations. Mais un homme a attiré toute la lumière sur lui en ce dimanche soir, c’est le jeune prodige du Barça, Ansu Fati. Après avoir provoqué un penalty, transformé par Sergio Ramos, et rendu folle la défense ukrainienne durant toute la rencontre, Fati a inscrit le troisième but de la Roja et est entré dans l’Histoire. En effet, il est devenu le plus jeune buteur de l’Histoire de la sélection, à 17 ans et 311 jours. Un exploit qui ravit la presse catalane bien sûr comme Mundo Deportivo, qui titre : «historique Ansu !» Pour Sport, c’était «le show Fati» alors que pour As, le jeune prodige «a ouvert la porte» à un avenir radieux en sélection. Le début d’une très belle histoire ?
Mercato : Suarez, un passeport et la Juve
Luis Suarez se rapproche à grands pas de la Juventus. Cependant, comme l’indiquait Tuttosport hier, l’attaquant uruguayen doit encore passer un dernier obstacle avant de pouvoir porter la tunique de la Vieille Dame dans les prochaines semaines. Hier, il avait effectué un examen d’italien afin d’obtenir un passeport pour le pays transalpin.
Il devrait donc en quelque sorte obtenir la nationalité italienne. Une bonne nouvelle pour la Juve, qui verrait Suarez ne pas prendre une place de joueur extracommunautaire au sein de l’effectif. Ce passeport, pour le média, devrait signer le glas de son départ de Barcelone. Suarez à la Juventus, c’est très chaud, plus que jamais !