Jean-Yves Le Drian, le chef de la diplomatie française a entamé ce 08 décembre une visite à Alger pour relancer la relation bilatérale après plus de deux mois d’une crise d’une rare gravité alimentée par un conflit mémoriel entre le pays nord africain et l’ancienne puissance coloniale.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que M. Lamamra s’était entretenu à Alger avec M. Le Drian “qui effectue une visite de travail et d’évaluation des relations bilatérales”.

La visite du chef de la diplomatie française en Algérie intervient après deux mois de crise ouverte entre les deux pays. Elle s’inscrit dans le cadre de la “relance de la relation” franco-algérienne traversée depuis début octobre par de vives tensions qui ont culminé avec le rappel de l’ambassadeur d’Algérie à Paris, a appris l’AFP auprès du ministère des Affaires étrangères français.

Il s’agit d’une “visite de travail, d’évaluation et de relance des relations”, a indiqué dans un communiqué le Quai d’Orsay. Le déplacement, a été tenu secret jusqu’au dernier moment.

M. Le Drian qui a déjà rencontré son homologue algérien Ramtane Lamamra sera reçu par le président algérien Abdelmadjid Tebboune, selon les chancelleries des deux pays.

Le président Emmanuel Macron avait déclenché une crise sans précédent entre les pays en octobre en accusant le système “politico-militaire” algérien d’entretenir une “rente mémorielle” autour de la guerre d’indépendance.