Le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo a réalisé une intervention pour calmer le jeu avec les rumeurs concernant l’attaquant du FC Barcelone Lionel Messi. Et le Brésilien a également évoqué au passage les discussions pour la prolongation de Kylian Mbappé. Leonardo avance sur le dossier Kylian Mbappé. Neymar pouvait difficilement faire mieux pour animer la semaine du Paris Saint-Germain. Après la victoire du club de la capitale face à Manchester United (3-1) mercredi en Ligue des Champions, l’attaquant parisien a affiché son envie de jouer à nouveau avec son ancien partenaire du FC Barcelone Lionel Messi la saison prochaine. Depuis, les rumeurs ont été incessantes ! Pour annoncer un retour du Brésilien chez les Blaugrana ou la venue de l’Argentin, en fin de contrat, à Paris. Leonardo veut respecter le Barça. En marge du match face à Montpellier (3-1) samedi en Ligue 1, le directeur sportif parisien Leonardo n’a pas échappé aux questions à ce sujet. Très serein, l’Auriverde a tenu à calmer le jeu. «Neymar ? C’est pour les journalistes argentins et quand tu fais une interview en Argentine, c’est normal que tu parles de Messi», a relativisé l’ancien dirigeant du Milan AC au micro de Canal +.

Mbappé, ça avance !
«On doit garder du respect, c’est un joueur du Barcelone. Quand on touche à nos joueurs, on n’est pas contents, alors on ne touche pas les joueurs des autres. Ce n’est pas le moment de penser au mercato, on est très contents de notre effectif. Aujourd’hui, beaucoup de respect pour Messi, pour Barcelone, ce n’est pas le moment de parler de ça», a assuré Leonardo. Plutôt que de s’éterniser sur une éventuelle arrivée de Messi, le DS du PSG a réalisé une révélation : les discussions pour la prolongation de Kylian Mbappé, sous contrat jusqu’en juin 2022, avancent dans le bon sens ! «On parle. On a envie de parler.
Je pense que lui aussi, il a envie de discuter. C’est le moment d’arriver à une idée plus claire par rapport à son futur. Ça avance bien. On a fait des pas en avant par rapport à il y a 10 jours. On va continuer», a-t-il terminé. Une bonne nouvelle en perspective pour Paris ? n