«Nous allons assister à un pic de circulation du virus de la grippe au mois de janvier», a déclaré, hier, le Pr Fawzi Derrar, Directeur général de l’Institut Pasteur.
Ce dernier recommande de se faire vacciner pour éviter la contamination du virus et ses complications. Depuis le début du mois de novembre, un dédoublement du nombre des cas du virus de la grippe est constaté, par rapport à la période avant Covid-19.
«La sortie progressive de la période Covid-19 s’accompagne par une réémergence de certains virus respiratoires comme la grippe qui étaient pendant deux ans écrasés par ce virus», explique, Fawzi Derrar, lors de son passage à l’émission matinale de la Chaîne II de la Radio algérienne. Selon lui, «d’autres sous-types de la grippe sont responsables de l’agressivité, de la grande transmission même chez les enfants de moins de 5 ans».
Le Directeur général de l’Institut Pasteur recommande à cet effet de se faire vacciner. «Il existe 2,500 millions doses de vaccin antigrippal. La vaccination demeure le seul moyen pour se prémunir contre la grippe», insiste le Pr. Derrar.
Ajoutant : «Si la grippe est accompagnée par d’autres virus, le vaccin dit quadrivalent peut prémunir contre ces quatre virus en même temps.» <