Un vrai drame ! Le football algérien est en deuil. Sofiane Loukar, défenseur et capitaine du MC Saïda (Ligue 2 amateurs), est décédé hier chez l’ASM Oran des suites d’un malaise cardiaque.

Par Mohamed Touileb
Le stade Habib-Bouakeul à El-Bahia a été le théâtre d’un véritable malheur. En effet, l’équipe visiteuse a perdu un de ses éléments. Il s’agit de Sofiane Loukar (29 ans) qui s’est écroulé sur la pelouse et n’a pas pu être réanimé. Deux versions existent sur ce malheureux sort. La première indique que le défunt souffrait déjà d’une pathologie cardiaque mais qu’il jouait normalement.
Le protocole commotion négligé ?
Quant à la seconde, elle évoque un sacré tamponnage avec le portier adverse (28’) qui avait précédé son malaise. En effet, Loukar serait revenu pour poursuivre le match avant de s’affaler sur l’aire de jeu (35’). Cela voudrait dire que le protocole commotion n’a pas été suivi par le médecin du club. Ce dernier aurait laissé, probablement après que le joueur lui a assuré qu’il se sentait bien, repartir un footballeur sans s’assurer qu’il était en mesure de continuer à jouer sans danger pour son intégrité physique.
En tout cas, dans les deux cas, la négligence est à relever. Le jeu ne doit jamais primer sur l’état de santé d’un athlète. D’ailleurs, choqué par cet épisode, les joueurs n’ont pas pu poursuivre la partie et l’arbitre a été contraint de siffler prématurément la fin de la rencontre alors que les Saïdis menaient 1 but à 0. En cette douloureuse circonstance, Reporters présente ses sincères condoléances à la famille du regretté. À Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.