Courtisé par les plus grands cadors européens et auteur d’une très belle campagne en Ligue des Champions (6 buts en 6 rencontres) malgré l’élimination récente de Benfica face à Liverpool, Darwin Nuñez confirme tous les espoirs placés en lui. De quoi attiser, à quelques semaines du prochain mercato estival, les plus belles convoitises, et ce malgré un prix de vente fixé aux alentours des 100 millions d’euros par les dirigeants lisboètes.
Où jouera Darwin Núñez la saison prochaine ? En théorie, pas à Benfica et c’est très certainement un nouveau feuilleton qui risque de déchainer les passions au cours des semaines à venir. Et pour cause. Auteur de 33 buts et 4 passes décisives en 38 matches toutes compétitions confondues, le natif d’Artigas, passé par Almeria, pourrait rapidement voguer vers de nouveaux horizons. Présent au micro de CNN Portugal après les éloges faites par Jürgen Klopp à son sujet, l’Uruguayen avait pourtant récemment assuré que son esprit restait, pour l’heure, à Lisbonne : «ce qu’a dit l’entraîneur de Liverpool sur moi est un compliment, mais ma tête est totalement à Benfica jusqu’à la fin de la saison. Je veux tout donner pour Benfica et pour ces supporters, qui sont incroyables. Mon travail, c’est de profiter de cette chance qui m’arrive.» Oui mais voilà, convoité de toutes parts, l’attaquant de Benfica ne laisse pas insensible et selon les dernières informations du quotidien AS, c’est toute l’Europe qui s’offre à lui. Dans cette optique, si nous vous révélions récemment que Newcastle était prêt à offrir plus de 60 millions d’euros pour s’attacher les services de l’international uruguayen (8 sélections, 2 buts), de nombreuses autres écuries européennes restent à l’affût dans ce dossier qui s’annonce d’ores et déjà bouillant. Officiellement annoncé sur le banc de Manchester United la saison prochaine, Erik ten Hag aurait, dans ce sens, fait de Núñez sa priorité absolue. Sous le charme du numéro 9, pensionnaire de l’Estádio da Luz, le Néerlandais estime même que son football s’adapterait parfaitement aux joutes de la Premier League.

Manchester United reste en pole
En pole position, le club mancunien devra cependant se méfier puisque le quotidien espagnol précise que trois autres clubs, présents au Royaume de sa Majesté, souhaitent également enrôler Darwin Núñez. Il s’agit d’Arsenal, Liverpool, toujours dans le doute concernant l’avenir de Mohamed Salah et Manchester City, prêt à dégainer en cas d’échec dans le dossier Erling Haaland. Disposant d’une clause libératoire estimée à 150 millions d’euros (même si le coût final de l’opération est plutôt prévu aux alentours des 100 millions d’euros), l’Uruguayen pourrait donc fouler, pour la première fois, les pelouses anglaises. À moins qu’il ne penche pour l’Espagne où là aussi les courtisans ne manquent pas. Dans cette optique, AS indique que le FC Barcelone et l’Atletico de Madrid sont également très intéressés. Si les Rojiblancos ont l’intention de vendre Alvaro Morata, Nuñez représenterait alors son successeur idéal. Un profil de guerrier, combattif, propre aux joueurs sud-américains et qui s’inscrit alors parfaitement dans l’ADN du jeu proposé par Diego Simeone. Par ailleurs, si le Barça semble toujours très bien positionné pour accueillir Robert Lewandowski l’été prochain, les Blaugranas restent, eux aussi, à l’affût. Par effet de vases communicants, si le Polonais venait cependant à rejoindre la Catalogne, c’est alors le Bayern Munich qui jetterait son dévolu sur Núñez, voyant en lui le parfait remplaçant de l’actuel numéro 9 des Bavarois. La bataille s’annonce quoi qu’il en soit immense. Reste désormais à savoir où le crack de Benfica s’envolera l’été prochain. n