L’homme providentiel, c’est lui. A ne pas en douter. Amir Sayoud est l’homme à tout faire au CR Belouizdad. Ses chiffres pour cette saison sont implacables. Les meilleurs qu’un joueur du championnat algérien ait réalisés depuis des années. Problème : le contrat du dépositaire du jeu a expiré le 30 juin. La direction chababiste cherche à le prolonger. On parle d’une offre à hauteur de 10 milliards sur l’année. Un chiffre étourdissant et sans précédent !

Par Mohamed Touileb
Hocine Yahi, directeur sportif du CR Belouizdad, semble confiant pour voir Sayoud rempiler. « Le staff, ses coéquipiers et les supporters, tout le monde le respecte parce qu’il est exemplaire dans son comportement. L’offre qu’on lui fait est incroyable. Certes, on fait quelques pressions pour qu’il rempile. Mais on lui laisse la liberté de choisir », a indiqué, lors de l’émission «C’est ‘heure du foot» sur Canal Algérie, l’ancienne gloire du club.

« On fait tout pour le garder »
Auteur d’un exercice plein avec 25 buts et 13 passes décisives en 40 apparitions toutes compétitions réunies, Le gaucher fait naturellement l’objet de convoitises. Notamment en provenance des pays du Golfe ou les chèques proposés sont astronomiques. « C’est vrai qu’il est convoité de partout et c’est tout à fait normal. On fait tout pour le garder. On a discuté et entamé les négociations depuis longtemps. Il a une décision à prendre. Je sais qu’il est perturbé en raison des offres qu’il reçoit. Je sais qu’il est très reconnaissant envers le club. Il se sent bien au CRB et il l’a toujours dit », ajoute Yahi. Pour rivaliser et minimiser la tentation d’aller voir ailleurs pour le lutin, qui a grandement contribué pour que les Belouizdadis comptent 7 points d’avance sur la JS Saoura et l’ES Sétif ses deux poursuivants directs actuellement, les responsables sortent le carnet chèques. Clairement, si le « Chabab » a pu chiper les commandes à l’Entente, c’est en grande partie grâce au numéro 10. Ce dernier a affolé les compteurs. En 28 apparitions en Ligue 1, l’ancien sociétaire de l’USM Alger a inscrit 18 réalisations et délivré 11 offrandes dont 1 but et une passe D lors de la dernière sortie contre la JS Kabylie (2-1) il y a 5 jours. Le gaucher est décisif à chaque rencontre en moyenne. Ce qui fait de lui un élément indispensable dans le onze des champions d’Algérie sortants.

Un salaire triplé
A partir de là, il n’est pas franchement recommandé de perdre les services d’un joueur qui a autant d’impact pour un club qui va jouer la Champions League pour la seconde édition de suite. Les dirigeants des « Rouge et Blanc » le savent pertinemment. Alors que son contrat a expiré le 30 juin écoulé, il l’a vu être prolongé provisoirement et automatiquement pour qu’il puisse finir le parcours dans l’épreuve domestique avec les « gars de Laâquiba ». Beaucoup de rumeurs circulent sur son avenir. Néanmoins, on apprend d’une source fiable, que le « Chabab » ne compte pas lâcher le natif de Guelma sans lui faire une proposition qui considère son talent.
Rémunéré à hauteur de 230 millions de centimes/mois dans son dernier bail paraphé, Sayoud s’est vu proposé un contrat de 3 ans avec un salaire triplé. Il devrait percevoir 700 millions de centimes mensuels. On parlerait même de l’éventualité d’atteindre 10 milliards de centimes sur l’année en comptant les éventuels bonus. Le board du CRB veut blinder celui qui aura 31 ans en septembre prochain. Mérité même si les chiffres avancés sont, pour le moins, déraisonnables.