Le Crédit populaire d’Algérie (CPA) envisage de lancer, à partir de 2018, des crédits conformes à la charia, a indiqué hier à Alger son PDG,

Omar Boudieb, en marge de la signature de la convention entre la banque publique et le Groupe Sovac. Ce dernier explique que « c’est une volonté des autorités publiques de mettre en place, à travers les banques, des produits financiers islamiques ». «Actuellement, nous travaillons sur les aspects réglementaires et commerciaux et ceux relatifs à la gestion des risques de tels produits », a-t-il ajouté. En prévision, le CPA a commencé à organiser des cycles de formation et des séminaires. Il a fait aussi appel à des bureaux d’études pour l’aider à élaborer cette catégorie de prestations financières.F. M.