Le conseil des ministres réunit ce 13 février a décidé notamment le gel de toutes les taxes sur les produits alimentaires, le commerces électroniques, le matériel informatique à usage personnel, les téléphones portables et la surtaxation des jeunes entreprises.

Le Chef de l’Etat a également instruit d’appliquer la nomenclature tarifaire actuelle.

Il a, par la même occasion, instruit le Gouvernement pour garantir l’approvisionnement du marché national régulièrement et de prémunir les pénuries.

D’autres décisions ont été prises notamment de supporter la hausse des prix des céréales sur le marché international et éviter la répercussion de ces prix sur le citoyen.

Le CM a également étudié les voies et moyens d’assurer une meilleure maitrise de distribution et d’approvisionnement en eau potable.

Il a demandé de procéder à un examen, une évaluation et une définition du véritable volume de consommation quotidienne de l’eau potable, l’étude devant se faire durant un (1) mois au niveau des wilayas d’Alger, Oran et Constantine dans le but de revoir le plafond de production et de distribution.

Le Président Tebboune estime, dans ce sillage, que le véritable chiffre indiciaire actuel est exagéré et atteint dans la capitale un million et 250 mille mètres cubes pour quatre millions de citoyens.

Le chef de l’Etat a ordonné, à cet effet, la mise en place d’un nouveau programme de distribution de l’eau potable à mettre en oeuvre dès le ramadhan et pendant l’été prochain. Il a par, la même occasion ordonné , une rapide désignation des terrains pour la réalisation des 5 stations de dessalement d’eau de mer annoncées.