Comme chaque saison depuis plusieurs années maintenant, l’ES Sétif est dans le coup pour
décrocher le titre en Ligue 1. Les Sétifiens donnent le tempo en championnat et pointe à la 1re place avec 39 unités. Seule la JS Saoura (2e, 36 points) semble tenir la cadence. Toutefois, à ce jeu, l’Entente, de par son expérience et son aura, semble la mieux armée.

Par Mohamed Touileb
Jeudi dernier, le Wifak a décroché une victoire importante en recevant la JS Kabylie. Un petit succès 1 but à 0 qui lui a permis de reléguer un potentiel concurrent à 8 longueurs. Clairement, les Ententistes ont su tirer leur épingle du jeu pour montrer, si besoin, qu’ils ont les yeux rivés sur le bouclier afin de succéder au CR Belouizdad.
La saison écoulée, le Chabab a été sacré « administrativement » après consultation écrite. En effet, le challenge national n’a pas pu aller à son terme en raison du Coronavirus. La formation d’Aïn El-Fouara était alors 2e de la hiérarchie à 3 unités des Belouizdadis et avec un match joué en plus (22). Mais il avait été convenu que le MC Alger, qui était 3e avec la même moisson mais une rencontre en moins de disputée, soit déclaré dauphin des Chababistes. Une décision, basée sur le « mérite sportif » qui avait suscité l’indignation chez le team de Sidi El-Khier qui a dû se contenter de disputer la Coupe de la Confédération au lieu de la Ligue des Champions.
Meilleures attaque
et défense
Pour cet opus 2020-2021, le talentueux Mohamed El Amine Amoura et ses camarades repartent sur les mêmes standards dans la compétition domestique en prouvant qu’ils restent une valeur sure parmi l’élite algérienne. Au moment où des clubs comme le CRB et le MCA éprouvent toutes les peines à confirmer le parcours de la séquence écoulée, l’ESS caracole au sommet en présentant certaines certitudes footballistiques qui laissent augurer d’une consécration (qui serait la 5e sur les 10 dernières années) au terme de la première saison à 20 clubs et à 38 journées.
Les protégés de Nabil El Kouki disposent de la meilleure attaque (32 réalisations) et la défense la moins perméable (8 buts concédés) pour 12 succès, 3 nuls et 3 défaites. Certes, on n’est qu’à mi-chemin. Toutefois, la direction à penser à se renforcer pour avoir plus d’atout dans cette deuxième partie d’exercice. On notera les signatures de Abdelmoumene Djabou et Mohamed Khoutir Ziti. Deux joueurs qui ont leur réputation chez les Noir et Blanc ayant été des tauliers du vestiaire avant de signer ailleurs.
Rectifier le tir en Coupe
de la Confédération CAF
Ce tandem apportera l’expérience qui sera nécessaire pour maintenir la cadence des bons résultats sans oublier la valeur ajoutée sur le plan technique car les deux recrues en question ont déjà porté la tunique de l’équipe nationale par le passé. Petit à petit, l’ « Aigle Noir » fait son nid au sommet du ranking. Malgré quelques averses, et les 3 défaites, dans la Coupe de la Confédération CAF, sur les 7 dernières sorties toutes compétitions réunies, le 2e club le plus titré après la JSK est sur les bons rails pour arriver au bon quai au terme du championnat.
« On essaye de négocier match par match. Nous avons encore d’autres matches retard à disputer. Rien n’est encore fait. Tout peut arriver. Le plus important pour nous, c’est d’essayer d’engranger le maximum de points. On fera tout pour rester dans le haut du tableau», a indiqué l’entraîneur El-Kouki. Step by step comme disent les Anglais. L’autre défi sera certainement de prolonger l’aventure continentale dans laquelle le représentant algérien est quelque peu décroché dans la poule « A » avec 4 points glanés en 4 tests. L’Orlando Pirates, leader du quartet avec 8 points, sera le prochain adversaire en déplacement avant de recevoir Al-Ahli Benghazi (3e, 4 points) alors que Enyimba est 2e, 6 points). Tout se jouera lors du finish. Et ça sera probablement le cas pour le championnat. n