Le chemin fut long, mais la JS Kabylie a pu atteindre l’étape ultime en Coupe de la Confédération CAF tout comme la Coupe de la Ligue nationale. Néanmoins, pour que cela compte, il faudra réussir ces deux derniers tests pour s’adjuger les trophées respectifs. La programmation veut que les deux finales se tiennent lors de la première dizaine de juillet qui sera cruciale.

Par Mohamed Touileb
Un match de Ligue 1 qui vaudra 6 points contre la JS Saoura demain, la finale de la Coupe de la Ligue 4 jours après contre le NC Magra puis le rendez-vous majeur qu’est cette finale de Coupe de la Confédération CAF qui opposera les « Canaris » au Raja Casablanca le 10 du mois prochain, le calendrier est chargé en plus d’être vital.
Une place en Afrique à se garantir
Concrètement, toutes les prochaines sorties seront importantes pour les « Lions du Djurdjura ». Mais les deux des trois examens du début juillet seront couperets avec l’obligation de gagner pour décrocher la consécration. Dans un tournoi, ce qui compte toujours c’est de gagner. La manière ne sera jamais plus importante que le résultat. Surtout qu’il y aura un ticket africain en jeu en cas de consécration en Coupe de la Ligue qui offre un sésame pour la Coupe de la Confédération CAF dans sa prochaine édition. Cela enlèvera la pression sur les camarades de Rédha Bensayah qui ne seront pas obligés d’accrocher le podium de Ligue 1 pour jouer en Afrique lors de l’exercice à venir. D’autant plus que la ligne droite en championnat ne s’annonce pas de tout repos avec une cadence d’un match tous les trois jours. Pour revenir à cette sortie contre les Bécharis, qui ferment le top 3 avec 50 unités, on notera que la formation de la Kabylie se trouve à 8 longueurs avec 3 matchs en retard. C’est pour dire qu’un succès de la JSK la relancera, de manière significative, pour terminer le challenge national parmi le trio de tête. Voire sur les deux premières marches avec la possibilité de participer à la Ligue des Champions.
Crucial pour la notoriété de Mellal
Par la suite, il y aura une autre date importante qu’est cette finale de Coupe de la Ligue face au NC Magra. Une explication programmée pour le 5 juillet prochain au… stade 5 juillet 1962 (Alger). Cette affiche pourrait offrir le premier trophée de la saison aux camarades de Mohammed Zakaria. Le Après cette empoignade avec la formation du Nedjm, soit 5 jours plus tard, il y aura l’étape ultime de l’épreuve continentale qui mettra les Algériens aux prises avec le Raja Casablanca à Cotonou (Bénin). En cinq jours, Badreddine Souyad & cie pourraient garnir la vitrine du club avec deux trophées et acter la réussite de cet exercice 2020-2021 entamée par la polémique de lutte pour la présidence entre Yazid Yarichène et Chérif Mellal, actuel patron de la direction. Si jamais la formation kabyle parvient à s’adjuger les deux distinctions, Mellal soignera inévitablement sa notoriété et le vissera, un peu plus, sur le siège de chairman.
In fine, notons que cet agenda pourrait changer puisque la JSK a demandé à ce que la Ligue des football professionnelle (LFP) reporte sa sortie contre la JS Saoura et avance la finale de la Coupe de la Ligue au 3 juillet afin de pouvoir bien préparer la finale contre les Rajaouis. Pas sûr que la LFP donnera une suite favorable à la requête sachant que les délais pour boucler le championnat sont très courts. Cela reste à voir… n