Un total de 250 minutes sur 900 possibles, c’est le temps passé par Riyad Mahrez sur les pelouses de Premier League cette saison. Tout avait pourtant bien commencé sur le plan personnel: une titularisation dès la première journée chez Tottenham Hotspurs. Toutefois, le revers (1-0) reçu d’entrée en championnat n’a pas conforté l’entraîneur Pep Guardiola dans ses choix. Seule éclaircie, l’Algérien a gardé la main en Champions League.

Par Mohamed Touileb
Samedi dernier, pour la réception de Crystal Palace (défaite 0-2), Riyad Mahrez n’a pas débuté dans le onze. C’était la 8e fois en 10 matchs de Premier League que l’Algérien, qui a finalement eu droit à 12 maigres minutes alors que son équipe était réduite à 10 face aux «Eagles», assistait au coup d’envoi depuis le banc. L’on commence à se poser des questions sur sa véritable place dans les plans de Pep Guardiola.
Depuis le lever de rideau de l’épreuve domestique majeure, le capitaine de l’équipe nationale a attendu 6 journées pour retrouver l’équipe de départ du technicien espagnol en championnat. Et il n’a pas pu marquer des points. En effet, pour ses deux titularisations, le gaucher ne s’est pas montré décisif avec 0 but et 0 passe. Ses deux réalisations et sa seule offrande dans cette compétition, il les a signées en sortant du banc dans des rencontres où l’équipe a déroulé.
Une situation qui intrigue
Est-ce que Riyad Mahrez est marginalisé ? N’est-il devenu qu’un recours occasionnel pour le coach des Citizens ? Difficile de trancher sur cette question. D’autant plus que l’ancien sociétaire de Leicester City a débuté chacun des 3 matchs en Champions League UEFA, une épreuve au prestige indiscutable. De plus, il a pu scorer à trois reprises dans une C1 qui l’a vu disputer l’intégralité des 3 sorties.
Par ailleurs, en Carabao Cup (Coupe de la Ligue anglaise), le leader technique des Verts a aussi été recensé dans l’entame des deux duels dans ce challenge. Pour le dernier, ponctué par une élimination, face à West Ham United de Saïd Benrahma, il a été sorti à la 72e minute. Ainsi, on se rend compte que Mahrez cumule du temps de jeu dans les «tournois».
La CAN-20021 en préjudice ?
Quand on sait que la LDC sera en ‘’stand by’’ durant la Coupe d’Afrique des nations 2021 (09 janvier – 06 février), on peut penser que Guardiola a préalablement décidé de faire sans le Dz, non-utilisé contre Leicester et Liverpool il faut le souligner, dans son dispositif pour la PL. D’autant plus que la préparation de la messe africaine coïncidera avec la période du Boxing Day qui est crucial pour la course au titre. Cependant, on ne peut pas dire que cette stratégie soit payante quand on voit le jeu proposé par les «Skyblues» (3es) qui se retrouve déjà à 5 longueurs de Chelsea, leader. Il faut dire que le numéro 7 d’ «El-khadra» est le type de joueurs qui peut débloquer certaines situations compliquées sur son aile droite. Chez les Mancuniens, malgré la pléthore de l’effectif, il n’y a pas un joueur qui a le bagage technique de Mahrez. Mais le «Philosophe» a un autre avis. N’empêche, pour la C1 après-demain, il devrait être utilisé d’emblée en réception du Club Brugge pour le compte de la 4e journée. Pour rappel, l’auteur du coup franc victorieux contre le Nigéria en demie de la CAN-2019 a planté un doublé lors du succès (1-5) en Belgique il y a deux semaines. n