Le Comité international olympique a annoncé, à l’occasion de l’ouverture des Jeux paralympiques d’hiver de Pyeongchang, le renforcement de son soutien à l’épreuve.

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé, hier, à l’occasion de la première journée des Jeux paralympiques d’hiver de Pyeongchang (Corée du Sud), la signature d’un nouvel accord avec le Comité international paralympique (CIP) offrant notamment davantage de visibilité à la compétition, qui se déroule une semaine après les JO. Cet accord fait notamment suite au partenariat signé avant les Jeux olympiques de Londres, en 2012, qui rendait obligatoire pour la ville hôte des JO l’organisation de l’épreuve paralympique. «Renforcer la coopération entre le mouvement olympique et paralympique était l’une des principales recommandations de l’agenda olympique 2020, a souligné le Président du CIO, Thomas Bach. C’est la raison pour laquelle le CIO est heureux d’augmenter son soutien substanciel au CIP et au mouvement paralympique tout entier car nous avons beaucoup de valeurs et d’objectifs en commun.» Le CIO apportera également une aide financière au CIP et aux athlètes pour les 14 prochaines années.