Ce dernier aurait proposé au Barcelonais un salaire fixe de 5 millions d’euros par an, plus 15 millions d’euros de bonus – comprenant la promotion et la vente de produits de la ‘Bodega Iniesta’, plus d’autres bonus divers – afin d’égaler le salaire perçu par le milieu de terrain au FC Barcelone.

Iniesta, lui, souhaiterait récupérer un salaire fixe à hauteur de 15 millions d’euros, plus 5 millions supplémentaires sous forme de bonus. La dernière proposition du club dirigé par Paulo Bento permettrait à l’international espagnol de toucher entre 8 et 10 millions d’euros en salaire. Loin d’être le club le plus fortuné en Chinese Super League, le Chongqing Dangdai Lifan va se retrouver face à la concurrence des géants du football chinois. Le Shanghai SIPG, le Beijing Gouan et le Hebei Fortune sont en effet sur la piste d’Iniesta.