Le combattant russe Khabib Nurmagomedov met un terme à sa carrière. 29 victoires en 29 combats… C’est son bilan tout simplement impressionnant. Le Russe a annoncé samedi la fin de son aventure après sa victoire face à l’Américain Justin Gaethje qui lui a permis de conserver son titre de champion du monde des poids légers.
Nurmagomedov est devenu champion du monde des poids légers en 2018 en UFC. Il est notamment connu pour sa victoire face à l’Irlandais Conor McGregor la même année dans un combat qui avait fait couler beaucoup d’encre. Après sa victoire, le Russe était sorti de la cage et avait provoqué une bagarre générale avec le staff de l’Irlandais.
«Je confirme que c’était mon dernier combat aujourd’hui (samedi, ndlr.)», a déclaré Nurmagomedov après le combat, remporté par soumission. Le combattant originaire du Dagestan a pris cette décision après le décès de son père, qui était aussi son entraîneur, des suites du coronavirus. Il termine sa carrière par 29 victoires en autant de combats.

Il a combattu avec un pied cassé
Son ultime «victime» n’a rien donc pu faire. Dès le début du 2e round, Nurmagomedov a coincé Justin Gaethje au sol et s’est imposé par soumission grâce à un étranglement avec ses jambes. «L’Aigle du Daguestan» avait pourtant connu une préparation tronquée en raison de la crise sanitaire et surtout du décès en juillet de son père, qui était aussi son entraîneur, de complications après avoir contracté le Covid-19.
Et pour ne rien arranger, le champion du monde poids légers d’arts martiaux mixtes s’était fracturé le pied, trois semaines plus tôt, en préparant la rencontre. «Avec ce que ce gars a traversé, nous sommes tous chanceux de l’avoir vu combattre», a indiqué Dana White. «Il a deux orteils cassés et un os dans son pied qui est cassé, ou quelque chose comme ça. C’est ce que son camp m’a dit. Il n’en a jamais parlé», a ajouté le président de l’UFC.
De quoi agrémenter encore un peu plus la légende de Khabib Nurmagomedov, qui a décidé de raccrocher à 32 ans. Une promesse faite à sa mère. «Elle ne voulait pas que je combatte sans mon père à mes côtés, et je lui ai dit que ce serait mon dernier combat», a-t-il confié. La classe d’un grand champion.

«Peut-être le meilleur de tous les temps»
Véritable légende vivante de la discipline (26 victoires pour 2 défaites) et retraité depuis novembre 2017, Georges Saint-Pierre aurait pu enfiler les gants pour s’offrir un dernier duel de prestige face à Khabib Nurmagomedov. Le Russe avait même récemment signifié qu’un combat face au Québécois pourrait constituer l’ultime défi de sa carrière. Considéré comme l’un des meilleurs lutteurs de l’histoire du MMA, et souvent présenté comme le GOAT (Greatest Of All Time, le meilleur de tous les temps) le Canadien de 39 ans a rendu un magnifique hommage au néo-retraité.
«J’ai été surpris. Je ne m’attendais pas du tout à cela et sa performance aussi m’a surpris. Je sais qu’il est incroyablement bon mais je ne savais pas à quel point il était fantastique, a reconnu «GSP» auprès de Ariel Helwani pour ESPN.
Je pensais qu’il voulait aller à 30-0, avec tout ce que les médias ont dit, c’est son choix. Quelle belle façon de terminer une carrière. Il laisse un
héritage incroyable. L’un des meilleurs et peut-être le meilleur de tous les temps.»
Salué par
ses paires
La question se posera forcément dans les prochains jours, les prochaines semaines et les prochains mois: quelle place occupera Khabib Nurmagomedov au panthéon de l’UFC. Victorieux de son 29e combat ce samedi contre Justin Gaethje et invaincu en MMA, le Russe a choisi de mettre fin à sa carrière à 32 ans et malgré un titre des légers défendu avec succès. Aussitôt, plusieurs stars de la discipline ont salué son parcours et notamment Conor McGregor et Georges St-Pierre.
Grand rival du Daghestanais dans l’octogone, Conor McGregor lui a rendu un vibrant hommage après sa nouvelle démonstration de force lors de l’UFC 254. Vaincu par «The Eagle» en octobre 2018, l’Irlandais aurait pu postuler pour une éventuelle revanche dans les prochains mois. Mais «The Notorious» a semblé parfaitement comprendre la volonté de Khabib Nurmagomedov de ne plus combattre après le décès de son père pendant l’été des suites du coronavirus.
«Superbe performance Khabib, a lancé l’ancien double champion de l’UFC sur les réseaux sociaux. Une nouvelle fois, respect et condoléances pour votre père à vous et votre famille. Sincèrement, les McGregor.» n