Comme pressenti depuis quelques jours, Neymar a officiellement prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain hier. Le Brésilien, dont le contrat expirait en 2022, a signé un nouveau bail le liant au club de la capitale jusqu’en 2025. La conclusion d’un dossier majeur pour le champion de France, qui doit désormais régler le cas Kylian Mbappé.
Qu’il semble loin, l’été 2019 qui avait vu Neymar faire des pieds et des mains pour retourner au FC Barcelone. Alors qu’il boucle sa quatrième saison avec le maillot du Paris Saint-Germain, le Brésilien a prolongé ce samedi pour… trois saisons supplémentaires avec le club francilien, comme annoncé par ce dernier dans un communiqué. Un vrai (ré)engagement sur la durée pour celui qui avait affirmé à plusieurs reprises, ces derniers mois, se sentir de mieux en mieux à Paris. Le voilà lié au PSG jusqu’en 2025. S’il va au bout de son bail, l’ancien Barcelonais aura donc passé huit ans en France.
« La vérité, c’est que je suis très heureux de rester de nombreuses années ici, de participer au projet du club, d’y gagner des titres, de réaliser notre plus grand rêve qui est la Ligue des champions, a-t-il déclaré sur le site officiel du club. En 4 ans, j’ai beaucoup changé, j’ai beaucoup appris. Nous avons eu des combats, quelques moments tristes, mais l’évolution au sein du club a été formidable. Et puis, je pense que je me suis amélioré en tant que personne, en tant qu’être humain, en tant que joueur aussi ». Présent en conférence de presse dans la foulée de cette officialisation, Mauricio Pochettino s’est lui tout de suite projeté sur la suite. « Toute la famille du PSG est heureuse de cette prolongation. Nous devons mettre les individualités au service du collectif, c’est le défi que nous avons maintenant ».

NEYMAR, UN ARGUMENT DANS LE DOSSIER MBAPPÉ
Neymar et les siens auront en tout cas l’occasion de valider et amplifier les progrès réalisés ces dernières saisons. « Mon objectif, quand je suis arrivé au Paris Saint-Germain, était de placer le Paris Saint-Germain au sommet, parmi les meilleurs, et on s’en rapproche », a-t-il ajouté. Certes éliminé par Manchester City mardi, Paris vient d’atteindre le dernier carré de la Ligue des champions pour la deuxième année consécutive, notamment grâce aux belles prestations de son joueur de 29 ans, d’abord trop souvent blessé dans ces matches qui comptent. Après une finale et une demie, inutile de rappeler l’objectif du PSG dès la saison prochaine. Tenter de le faire avec Neymar offre, sur le papier, beaucoup plus de garanties.
Car Neymar, c’est la bagatelle de 85 buts et 51 passes décisives en 112 matches depuis son arrivée dans l’écurie du président Al-Khelaïfi. Soit plus d’un geste décisif par match. Paris peut donc regarder devant avec un peu plus de sérénité et malgré une ambiance tout sauf festive actuellement. Cette annonce de taille arrive en effet dans la foulée d’une sortie de route en C1 et au lendemain d’une victoire lilloise à Lens, qui rend le sacre du LOSC un peu plus probable encore.
Les dernières foulées dans ce sprint destiné à conserver son titre seront donc les premières étapes de ce Paris version « Neymar reste ». Mais l’autre gros enjeu à court terme sera la prolongation de Kylian Mbappé, pour laquelle les négociations sont toujours en cours. Et dans cette optique, avoir verrouillé l’avenir du «Ney» est évidemment un vrai argument.