Josip Ilicic a donné le ballon avec lequel l’attaquant de l’Atalanta Bergame a signé un quadruplé, mardi dernier en Ligue des champions, à un hôpital de Bergame, ville d’une région italienne durement touchée par le coronavirus. «Nous aussi sommes avec vous, nos anges, pour gagner le plus important des matches», a dit le joueur slovène, qui a remis le ballon à l’hôpital Papa Giovanni XXIII de Bergame, comme l’a annoncé samedi le club lombard. Ilicic avait marqué les quatre buts de l’Atalanta mardi à Valence (4-3) en 8e de finale retour de Ligue des champions, le club italien ayant auparavant déjà remporté le match aller (4-1). Gian Piero Gasperini, l’entraîneur de l’Atalanta, a lancé un appel à des dons pour l’hôpital, afin qu’il puisse s’équiper.
Le capitaine de l’équipe de Naples, Lorenzo Insigne, a donné 100.000 euros à un hôpital napolitain, et le défenseur de la Juventus Leonardo Bonucci 120.000 euros à un hôpital turinois. Le championnat d’Italie est suspendu au moins jusqu’au 3 avril. Plusieurs joueurs professionnels de clubs de l’élite ont été déclarés positifs au nouveau coronavirus. Les personnels médicaux de Serie A se sont prononcés samedi contre un retour rapide aux entraînements dans les clubs. L’Italie est le pays le plus touché du monde après la Chine par le virus, avec 21.175 cas recensés et 1.441 morts, selon le dernier bilan publié samedi.