Comme partout en Europe, la pandémie de coronavirus pourrait entraîner la fin prématurée de la saison 2019-2020 en Espagne. Dans ce cas de figure, qui serait champion ? Pour Quique Setién, il serait «logique» que ce soit Barcelone, en tête de la Liga au classement figé. «Évidemment, ce serait logique. Mais ce pourrait être une autre équipe. Je n’aimerais pas être champion de cette manière», a précisé l’entraîneur du Barça à la radio Cadena Ser.
«J’aimerais revenir le plus vite possible pour éviter de causer le plus de dommages possibles au football, mais la réalité c’est que nous vivons un grave problème», a renchéri Setién. Pour l’entraîneur blaugrana, si la Liga reprend, ce sera de manière «quasiment sûre» sans public. «A huis clos ce sera un peu triste, mais en vérité nous voulons tous jouer, même si c’est sans public», a-t-il déclaré.
Le technicien a approuvé la décision de la fédération espagnole de faire en sorte que ce soit les quatre premières équipes au classement actuel qui aillent en Ligue des champions en cas d’arrêt prématuré de la saison. «Ceux qui, comme nous, sont là (ndlr : en haut du classement) sont ceux qui le méritent le plus», a-t-il précisé. Enfin, à la question de savoir s’il désirait que l’attaquant du PSG Neymar revienne au Barça, Setién a répondu : «tous les grands joueurs, comment pourrais-je ne pas les aimer ? Et Neymar est l’un d’entre eux». «Nous savons que ces joueurs coûtent très cher et qu’il n’est pas facile de les faire venir», a-t-il conclu.