La Bureau Fédéral, réuni mercredi dernier pour décider du sort du championnat, a désigné 3 des 4 représentants de l’Algérie dans les deux tournois africains. Le CR Belouizdad, déclaré champion d’Algérie, et le MC Alger, 3e mais comptant un match retard par rapport à l’ES Sétif (2e), joueront la Ligue des Champions CAF alors que l’Entente se contentera de compéter dans la Coupe de la Confédération. Etant donné que la Coupe d’Algérie, qui offre le 4e pass africain, risque fortement de ne pas aller à terme, la JS Kabylie, qui pointe au pied du podium, devrait bénéficier du dernier ticket continental.

La réunion en session extraordinaire du BF a donné lieu à des décisions fortes qui vont changer la pyramide du football algérien. Une Ligue 1 à 20 clubs, une Ligue 2 à 36 teams avec deux groupes de 18 notamment. Par ailleurs, il fallait, de surcroît, se prononcer sur l’identité des formations qui disputeront les épreuves CAF (Ligue des Champions et Coupe de la Confédérations).
A ce sujet, trois identités ont été confirmées: le CR Belouizdad et le MC Alger seront engagés dans la C1 africaine alors que l’ES Sétif jouera la Coupe de la Confédération. Comme constaté dans le communiqué de la FAF publié mercredi : « S’agissant de la compétition continentale, le CR Belouizdad représentera l’Algérie lors de la prochaine édition de la Ligue des Champions et sera accompagné par le MC Alger.» Bien qu’il pointait à la 3e place mais comptant un match en moins, le « Doyen » a été « départagé par rapport à l’Entente de Sétif (ex-aequo au classement) grâce à la règle d’indice des matchs disputés et des points récoltés.»

31 août deadline
Aussi, l’instance fédérale a indiqué que « pour sa part, l’Entente de Sétif disputera la Coupe de la CAF en attendant la désignation du quatrième représentant.» Le quatrième sésame reste donc en suspens tout comme la Coupe d’Algérie gelée au stade des quarts de finale « retour ». En comptant ses 4 duels qui restent à jouer en plus des demies, qui devraient se tenir en deux manches ainsi que la finale qui sera disputée en un match sec, la Commission d’organisation de la Coupe d’Algérie à 7 duels à caser (5 s’elle décide de demies à élimination directe pour écouter le parcours).
Tout cela devrait être bouclé avant le 31 août, date butoir pour communiquer à la CAF la liste finale des représentants en Afrique pour chaque fédération. C’est pour dire que voir Dame Coupe aller à son terme n’est pas vraiment envisageable compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire liée au Coronavirus qui prévaut dans le pays. Il est impossible de reprendre les entraînements et rejouer en l’espace de 2 semaines semaines chrono.

23 participations africaines
À partir de ces données, la FAF devrait se rabattre sur les « Canaris » pour qu’ils soient le 4e et dernier ambassadeur de la balle ronde Dz en Afrique. Au grand dam du Paradou AC, l’ASM Oran, l’USM Bel-Abbès, l’A Bou Saâda, le WA Boufarik, l’US Biskra et le CA Bordj Bou Arréridj qui étaient en lice dans l’épreuve populaire et avaient une chance de découvrir un tournoi africain. C’est donc une fausse attente que la structure fédérale entretient.
En outre, de par son statut de club le plus titré en Algérie (20 trophées) et dans les compétitions continentales (7), la JSK, qui cumule 16 participations en Ligue des Champions CAF (remportée 2 fois en 1981 et 1990) ainsi que 7 en Coupe de la Confédération (gagnée 3 fois d’affilée en 2000, 2001 et 2002) est la mieux indiquée pour faire le meilleure parcours possible. n