La Russie est prête à des négociations avec l’Ukraine au cas où elle “dépose les armes”, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

“Nous sommes prêts à des négociations, à n’importe quel moment, dès que les forces armées ukrainiennes entendront notre appel et déposeront les armes”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Moscou.

Le ministre russe des Affaires étrangères a aussi assuré que l’objectif de l’opération militaire russe contre l’Ukraine était de “libérer” les Ukrainiens “de l’oppression”.

“Le président (Vladimir) Poutine a pris la décision de cette opération militaire spéciale de démilitarisation et de dénazification de l’Ukraine pour que, libérés de cette oppression, les Ukrainiens puissent librement choisir leur avenir”, a-t-il dit.

“Nous voulons que le peuple d’Ukraine, que tous les peuples ukrainiens déterminent librement leur avenir”, a-t-il ajouté.