Le Paris Saint-Germain a achevé sa semaine par une défaite surprise sur la pelouse de Rennes, dimanche. Pas le meilleur résultat avant de voir les joueurs partir en sélection nationale. Mais la trêve internationale ne suffira pas à ramener de la sérénité autour du club de la capitale. Car Kylian Mbappé a décidé de sortir du silence au sujet de son mercato estival agité. Rappelez-vous, alors qu’il avait demandé des garanties sportives au club francilien au mois de mai, il s’était retrouvé tout proche de rallier le Real Madrid à la fin du mois d’août, avec une offensive de la Casa Blanca.
Pourtant, le PSG avait mis les petits plats dans les grands en recrutant Messi, Ramos, Hakimi, Donnarumma et Wijnaldum. Ce qui a valu à l’attaquant français âgé de 22 ans des sifflets d’une partie du public du Parc des Princes durant le mois d’août. Ce qui était le plus troublant, outre le refus de prolonger son contrat s’achevant en juin 2022, c’était le silence médiatique de l’attaquant parisien, pourtant généralement habile dans sa communication.

Envies de départ assumées
C’est finalement hier sur RMC, que Kylian Mbappé a décidé de revenir sur son mercato et qu’il a confirmé ses velléités de départ. «J’ai demandé à partir, parce que du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité. C’est un club qui m’a beaucoup apporté, j’ai toujours été heureux, les quatre années que j’ai passées ici, et je le suis encore. Je l’ai annoncé assez tôt pour que le club puisse se retourner. J’ai voulu que tout le monde sorte grandi, qu’on sorte main dans la main, qu’on fasse un bon deal, et moi j’ai respecté ça. J’ai dit, si vous ne voulez pas que je parte, je reste».
Kylian Mbappé a donc bien communiqué sa décision à sa direction, qui est restée intransigeante. Mais cette manière n’a pas plu à l’international français, qui estime avoir prévenu suffisamment en avance et qu’il n’a pas cherché à mettre son club dans l’embarras. «C’est pas à moi de juger, mais moi, ma position a été claire. J’ai dit que je voulais partir et je l’ai dit assez tôt. Moi, personnellement, je n’ai pas trop apprécié le fait de dire ‘oui, il vient la dernière semaine d’août…» parce que ça, ça fait voleur. J’ai dit fin juillet que je voulais partir.» Voilà une nouvelle pierre dans le jardin de Leonardo, le directeur sportif parisien, avec lequel, selon certaines indiscrétions, la communication était devenue très délicate. «Les gens ont dit que j’avais refusé six ou sept offres de prolongation, que je ne veux plus parler à Leonardo, ce n’est absolument pas vrai», a répliqué Mbappé. S’il n’en était pas convaincu, le PSG sait désormais qu’il lui sera très compliqué de prolonger son joueur. Et le Real Madrid peut se frotter les mains…