L’Association du théâtre de Boudouaou (Boumerdes) occupe aujourd’hui une place de choix sur la scène culturelle locale, grâce à son expérience pionnière de trois décennies d’activité théâtrale sans interruption. L’aura de l’Association a même gagné de l’ampleur sur la scène nationale, ces dernières années, dans le sillage de sa participation à différents festivals du théâtre à travers le pays. Une participation couronnée par plusieurs prix récompensant une production théâtrale de qualité et un travail professionnel tant au plan de l’écriture théâtrale que de la mise en scène et du décor. Sur une vingtaine d’œuvres théâtrales (pièces théâtrales pour enfants et adultes, monologues, opéras) signées ces dernières années par l’Association du théâtre de Boudouaou, se distinguent, notamment, les pièces pour enfants «Echebka», «Errih oua el merbouhin», «Etmoulek ya kheddim», El Bildozir» et «Essadikane», a indiqué le président de l’Association Redouane Zougari. A ces œuvres s’ajoutent «Opéra Echahid», «Hetta Elouine» du réalisateur Abdelouahab Bouhmam, écrite par Antar Hellal, ainsi que «Kounsa» écrite et mise en scène par Abderrezak Kouadri Hebbaz, et l’oeuvre chorégraphique «Baada El Houb». La place de choix réservée à l’Association sur la scène culturelle locale est aussi le fruit d’un travail sans relâche, pour l’organisation et le maintien d’une activité diversifiée et de festivals du théâtre, en dépit des modestes moyens dont elle dispose. L’un des plus importants événements culturels initié et maintenu par l’Association est «Les journées théâtrales pour enfants», qui enregistrent annuellement une participation importante de troupes de différentes wilayas. Il y a lieu de citer aussi «Les journées théâtrales de Boudouaou» qui sont à leur 15e édition, cette année. L’Association du théâtre de Boudouaou, qui compte une centaine d’adhérents dont de jeunes comédiens et des professionnels, organise également des sessions de formation dans le quatrième art au profit de ceux qui veulent intégrer le monde du théâtre, a indiqué M. Zougari. «C’est dans le cadre de ces formations que l’Association a produit, en collaboration avec la maison de la culture «Rachid Mimouni» de la ville de Boumerdes, deux œuvres artistiques expérimentales intitulées «El Aardha» et «Rouzani», a fait savoir son président. Une école de Musique a été, par ailleurs, créée ces dernières années par l’Association, dans le but de dispenser des formations en chant et musique andalouse, pour enfants et adultes. Chaque session de formation compte une trentaine d’inscrits issus des quatre coins de Boumerdes ainsi que des wilayas voisines. L’Association du théâtre de Boudouaou a vu le jour dans les tréfonds d’un petit et modeste local du Centre culturel de la ville de Boudouaou (au nord de Boumerdes) qui a marqué ses premiers pas dans le monde du théâtre. Elle a été créée par un groupe de jeunes instruits et conscients de l’importance et du rôle du quatrième art dans notamment l’animation de la scène culturelle, en proposant au public des productions diverses et continues, durant toutes ces années. M. Zougari a indiqué que son association, a été créée en 1993 par des comédiens, metteurs en scène et écrivains, qui ont émergé, à partir de 1989, dans l’activité théâtrale par leurs performances au sein de la troupe théâtrale «Idjtihad», dont les membres actifs ont eu l’idée de fonder l’Association du théâtre de Boudouaou. Les membres fondateurs de l’Association se sont d’abord organisés en association culturelle, puis en coopérative théâtrale activant au niveau de la maison de la culture de Boudouou et qui porte son nom actuel: «Association du théâtre de Boudouaou. n