L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), dépendant auparavant au ministère du travail et de l’emploi, est officiellement mise sous tutelle du ministère de la Micro-entreprise, des Start-up et de l’Economie de la connaissance en vertu d’un décret exécutif publié au dernier journal officiel (N 27). Daté du 5 mai 2020, le décret a « conféré au ministre de la micro-entreprise, des start-up et de l’économie de la connaissance, le pouvoir de tutelle sur l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes ». Selon l’article 2 du décret, la dénomination de « ministre du travail et de l’emploi » est remplacée par celle de « ministre de la micro-entreprise, des start-up et de l’économie de la connaissance » dans toutes les dispositions du décret exécutif du 8 septembre 1996, modifié et complété, portant création et fixant les statuts de l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes. Le 9 mars dernier, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors d’un Conseil des ministres, avait instruit le Gouvernement de rattacher l’ANSEJ au nouveau ministère des Micro-entreprises, des Start-up et de l’Economie du savoir.