Le Bolivien Romer Osuna, ancien trésorier de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) et impliqué dans le vaste scandale qui a touché la Fifa, a été suspendu à vie pour «corruption», a annoncé la Fédération internationale de football.
Ancien argentier de la Conmebol, ex-membre de son comité exécutif et ancien membre de plusieurs commissions de la Fifa, Romer Osuna, également mis en cause par la justice américaine, a été reconnu coupable de «corruption» par la commission d’éthique de l’instance. Comme de nombreux autres responsables du football sud-américain impliqués dans le «Fifagate», le Bolivien était accusé d’avoir participé à un «réseau de corruption durant la période 2012-2015» et a joué un rôle dans «l’attribution de contrats à des sociétés pour les droits médias et de marketing portant sur des compétitions de la Conmebol», a expliqué la Fifa dans son communiqué. Romer Osuna a de ce fait été banni «à vie de toute activité liée au football» et a été condamné à une amende d’un million de francs suisses
(922 000 euros).