organisent, à partir de dimanche, une opération de prise en charge psychologique et des ateliers d’art-thérapie à l’adresse des enfants de la région de Tizi-Ouzou, traumatisés par les récents incendies ayant ravagé la région, a-t-on appris auprès du collectif.
Le collectif qui avait lancé une collecte de dons de fournitures et matériel de dessin prévoit d’organiser quatre ateliers d’art-thérapie, pendant cinq jours dans la ville de Larbaa Nath Irathen (Tizi-Ouzou), en collaboration avec des associations locales. Le sculpteur Abdelghani Chebouche, un des initiateurs du projet, explique que le but d’une telle initiative est «d’apporter une aide psychologique aux enfants notamment, afin d’exorciser les traumatismes causés par les incendies de forêt et reconstruire à nouveau les régions sinistrées». Il encourage également «la généralisation» de cette initiative, avec d’autres bénévoles, à travers toutes les wilayas touchées par ces incendies.
Abdelghani Chebouche a précisé par ailleurs, que le collectif prévoit une journée de formation à l’art-thérapie pour les artistes, psychologues et bénévoles de la région afin de pérenniser l’initiative et que le collectif reste disposé à dispenser des formations pour les artistes et bénévoles souhaitant reproduire l’initiative. Estimant que ce genre d’opération est «d’une importance capitale à court et long termes», le collectif a également renouvelé son appel aux psychologues et aux artistes à rejoindre cette initiative en plus de relancer son appel au don pour la collecte de fournitures de dessin, de peinture, de travaux manuels et de poterie.
Les modalités de participation, de collecte de dons et les détails de cette initiative sont disponibles sur les pages des réseaux sociaux de Abdelghani Chebouche ou sur la page «MakeAlgeriaGreenCleanAgain». <