Une ambiance festive et bon enfant a empreint la cérémonie d’ouverture de la 9e édition du Festival culturel lire en fête de la wilaya de Tizi Ouzou, le 25 mars 2018, à la bibliothèque principale de lecture publique.

Elle a été marquée par de nombreux spectacles de clowns avec «Kouki et Kimous » de Tizi Ouzou, une parade d’enfants à travers les rues de la ville, le lancement de la caravane « Conte » avec l’association culturelle Ikhoulaf N Gerger et la déclamation de poèmes par la jeune génération de la chorale de Hourra et une fresque revisitant le parcours des personnalités historiques et culturelles célèbres, notamment, Mouloud Mammeri. Ce rendez-vous culturel dédié à la lecture et à la rencontre des enfants avec le livre, qui s’étalera jusqu’au 31 mars, a été lancé par la directrice de la culture en présence de nombreux invités, des membres de l’association Mouloud-Feraoun et de nombreux enfants et de leurs parents. «Ce festival a pour objectif principal la promotion à la lecture publique et l’encouragement de la jeune génération à l’écriture et l’essai littéraire, notamment par la nouveauté de la résidence d’écriture lancée pour les jeunes de 9 à 15 ans. La thématique choisie « Lire des livres, lire délivre» vient montrer que la lecture forge une personnalité et donne accès au savoir et aux sciences, et à la culture d’une manière générale », a déclaré dans son intervention inaugurale la directrice de la culture qui a lancé les ateliers et les résidences d’écriture qui vont durer jusqu’à la clôture du festival. On note la participation de 20 maisons d’édition. Des work shop (ateliers et concours d’essai et d’écriture) sont au programme des animations de cette édition du Festival lire en fête. Un programme qui a débuté avec le lancement de la caravane «Conte» avec l’association culturelle Ikhoulaf N Gerger (les bourgeons du Djurdjura). «Reporter Junior » avec la maison d’édition Horofi El Moufadhala, «Le p’tit photographe du festival !» «Lecture spectacle » sont les thèmes choisis pour la résidence d’écriture destinée aux enfants. La Maison de la culture Mouloud-Mammeri accueillera un salon du livre pour enfants et des ateliers thématiques (initiation à la langue amazighe, dessins, Manga, travaux manuels…). Des spectacles de chants et théâtre, des projections de films, des expositions et ventes-dédicaces de livres, des conférences figurent au menu des animations qui se dérouleront au niveau des différentes structures sous tutelle de la direction de la culture, dont la bibliothèque principale de lecture publique. En deux ans d’existence, cet établissement compte 6 000 adhérents et 10 000 titres et plusieurs espaces sont libres d’accès aux enfants afin de promouvoir la lecture publique.