Mené au score à deux reprises, le Real Madrid est parvenu à arracher le point du nul sur la pelouse de Villarreal dimanche soir (2-2). Après la rencontre, les Merengues reconnaîssaient volontiers être encore perfectibles à tous les niveaux. Le Real Madrid a bien failli connaître son premier revers de la saison sur la pelouse de Villarreal. Par deux fois, les hommes de Zinédine Zidane ont été menés au score. Mais par deux fois, ils sont parvenus à égaliser, par l’intermédiaire de celui qui était indésirable il y a encore quelques semaines : Gareth Bale. L’international gallois a d’abord été à la conclusion d’un beau mouvement collectif initié par Luka Jovic (45e+1). Il a ensuite de nouveau mis les deux équipes à égalité d’une frappe du gauche à ras de terre (86e, 2-2). Une prestation probante toutefois ternie dans le temps additionnel, lorsque l’ancien Spur a été expulsé après avoir reçu deux cartons jaunes coup sur coup (90+2). «Je suis content qu’il ait marqué ces deux buts. Il nous permet de continuer de manière positive,» a sobrement réagi «Zizou» au sujet de celui qui avait inscrit un doublé en finale de la Ligue des Champions 2018. Le Ballon d’Or 1998 ne s’est pas davantage attardé sur l’erreur de Sergio Ramos ayant conduit à l’ouverture du score du Sous-marin jaune (12e), mais il a pris le temps de pointer des lacunes plus collectives. «Nous avons débuté le match sans mettre d’intensité, a-t-il regretté. Or, imposer son rythme d’entrée de jeu est toujours primordial.»
«Important de ne pas perdre»
«Je dois cependant reconnaître que notre façon de réagir m’a plu, a concédé l’entraîneur madrilène. Nous devons continuer à travailler de cette manière, en nous améliorant défensivement et en continuant de nous procurer des occasions. Je garde le positif, à savoir cette réaction d’orgueil. Il était important de ne pas perdre.»
Casemiro a dressé un constat similaire à celui du technicien français. Le milieu brésilien a toutefois été un peu plus critique. «Ce qu’il manque à cette équipe ? De tout, a-t-il reconnu au micro de Movistar. Nous devons être plus réalistes en attaque, plus solides en défense… Nous sommes une équipe. Nous devons attaquer et défendre ensemble. Malgré tout, si nous poursuivons sur cette voie, nous finirons très haut en Liga.» Pour le moment, le Real occupe la cinquième place du classement avec cinq points au compteur. n